Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Compass North Edition 2010 : essai routier

Jeep Compass North Edition 2010 : essai routier

Le timide et le héros Par ,

Vous connaissez tous l'image de ce grand timide, toujours soumis à tous ceux qui l'entourent et qui, le soir venu, ou au gré d'une cabine téléphonique voisine, se retrouve sous sa cape de superhéros en train d'accomplir des tâches surhumaines.

Le Jeep Compass revêt une allure passablement timide, mais peut exceller quand la situation le demande. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Tout le monde se rappelle de ces « comic books » où Clark Kent, ou encore Peter Parker, devenaient Superman ou Spider Man et franchissaient des obstacles autrement infranchissables, pour sauver la veuve, l'orphelin et toute l'humanité.

Le Jeep Compass n'a pas cette prétention. À l'image de ces superhéros, il revêt une allure passablement timide, mais peut exceller quand la situation le demande. Mais attention, pas question ici de se surpasser en terme de capacités hors route ou de charge de travail; le Compass est davantage un superhéros urbain, capable de transporter la famille d'un point à l'autre efficacement. Si vous rêvez d'un superhéros macho habilité à vous entraîner au sommet des montagnes, laissez le Compass chez le concessionnaire et tournez-vous vers autre chose.

Super Compass, peut-être pas, mais Compass efficace, sans aucun doute.

Le costume de ville
Le Jeep Compass a tout du petit Jeep. Il en a le faciès éclairé avec ses gros phares et sa grille à sept dents qui en est la marque de commerce. Sa silhouette générale, qui a maintenant quelques années, vieillit bien et attire toujours des éloges de ceux qui regardent le petit utilitaire. En fait, alors qu'à sa sortie, Jeep prévoyait d'abord une clientèle féminine, quelle surprise était-ce de recevoir autant de questions masculines que féminines.

L'avant reste typiquement Jeep, incluant les arêtes de passages de roues surélevées. L'arrière fait un peu moins macho il faut bien l'avouer, mais cela contribue à donner au Compass une allure définitive de grand timide.

L'intérieur n'exprime certes pas le point fort du Jeep Compass. Son allure angoissée extérieure se transporte aussi à l'intérieur où la qualité d'assemblage n'est pas à son plus haut, et où les matériaux utilisés, essentiellement des plastiques rigides, ne viennent pas combler les faiblesses.

Sous le capot, le Jeep Compass propose un petit moteur 4 cylindres de 172 chevaux. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)