Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Patriot North 2010 : essai routier

Jeep Patriot North 2010 : essai routier

Le roi des bas prix du 4x4! Par ,

Le Jeep Patriot est une invention de l’ancienne administration de Chrysler, qui souhaitait élargir le portfolio des produits de la marque la plus célèbre de l’industrie. Pour y arriver, ils ont choisi d’utiliser l’architecture de la Dodge Caliber pour lancer en 2007 un petit tout-terrain nommé Patriot et un clone « jeepesque » de la Caliber, la Compass.

Les designers lui ont dessiné une allure anguleuse évoquant les utilitaires purs et durs; une stratégie visant aussi à rappeler le Cherokee. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Pour annoncer le statut de baroudeur du Patriot, ses designers lui ont dessiné une allure anguleuse évoquant les utilitaires purs et durs; une stratégie visant aussi à rappeler le Cherokee, de regrettée mémoire. Cette forte carrure, alliée à un gabarit compact, a également assimilé le Patriot à quatre roues motrices à un autre petit utilitaire d’alors : le Subaru Forester.

Les deux véhicules avaient, en effet, des dimensions très proches et une motorisation produisant la même puissance à un cheval-vapeur près! Leurs prix respectifs et la qualité de leur finition, par contre, les distinguaient nettement. Car dans ce créneau, le Patriot s’était accaparé le rôle du roi des bas prix.

L’histoire prend un étrange tournant en 2009, lorsque Subaru présente un Forester revampé, au diapason des tendances du moment; un nouveau Forester plus long, plus spacieux et mieux équipé que son devancier. Normal, après tout le Forester originel date de 1998, presque une décennie avant la naissance du Patriot.

Est-ce à dire qu’à sa naissance le Patriot était déconnecté des attentes des consommateurs? Je ne le crois pas. La tendance des ventes des produits Jeep depuis janvier dernier semble le confirmer : un acheteur de Jeep sur trois choisit le Patriot.

Toujours le roi des bas prix
Dans le contexte de relance que vit actuellement Chrysler, les stratèges de Jeep ont maintenu son statut abordable. Ainsi, la version de base, avec son 4-cylindres de 2,0 litres et deux roues motrices, coûte moins cher qu’une Toyota Corolla S. Le Patriot North à quatre roues motrices, que nous avons conduit, affiche aussi un prix alléchant, inférieur d’environ 5 000 $ à celui de ses rivaux.

L’acheteur qui recherche une finition soignée, un équipement étoffé et une réputation (parfois surfaite) rassurante choisira sans doute un de ses concurrents, malgré les milliers de dollars qu’il devra défrayer en plus. Par contre, celui pour qui le prix compte davantage, ou qui n’a pas les attentes d’un acheteur de Mercedes-Benz, pourra se satisfaire d’un Patriot.

Le Patriot North à quatre roues motrices, que nous avons conduit, affiche aussi un prix alléchant, inférieur d’environ 5 000 $ à celui de ses rivaux. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)