Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Kia Niro EV 2019 : performance électrique

Passer à un véhicule tout électrique peut être un peu angoissant. Et bien qu’il faille s’y habituer, le constructeur coréen Kia a su rendre la chose beaucoup plus simple pour le commun des mortels en produisant des véhicules tel le Niro EV. Doté d’un éventail de fonctionnalités, ce dernier est convivial et respectueux de l’environnement et il permet d’apprivoiser la conduite d’un produit électrique en toute sérénité, ce qui n’est pas banal pour bien des consommateurs aujourd’hui.

Moderne, mais sans fioritures
Il n’y a pas de gros changements avec la version électrique du Niro. Elle ressemble même en de nombreux points au modèle Niro à essence. Parmi les quelques différences esthétiques, on note surtout la grille qui est mise en valeur par un pourtour bleuté que l’on retrouve aussi à l’arrière du véhicule.

On retrouve des jantes de 17 pouces écoénergétiques qui accompagnent les pneus Michelin sur la version de base, ainsi que des phares à DEL à l’avant et à l’arrière uniquement pour la version SX Touring.

Autre changement quand même notable : le boîtier de chargement se situe désormais à l’avant du véhicule. Il est éclairé par une lumière à DEL lorsqu’on l’ouvre, ce qui permet d’y voir clair dans le noir lorsqu’on souhaite recharger le véhicule.

Photo : D.Boshouwers

Bien équipé, en vrai Kia
Kia n’a pas lésiné sur les fonctionnalités de série. Le Kia Niro EV est doté de rétroviseurs extérieurs chauffants avec clignotants intégrés et de balais d’essuie-glace aérodynamiques, entre autres.

L’entrée dans le véhicule se fait facilement grâce à la clé intelligente qui permet aussi le démarrage à bouton-poussoir. On est accueilli par un habitacle spacieux, moderne, mais sans fioritures. Tout est à la fois simple et bien conçu.

Les sièges sont d’un confort tout à fait correct. Ils sont recouverts d’un tissu et d’un cuir synthétique avec la version EX, alors que la variante SX bénéfice d’une sellerie tout en cuir.

Le Kia Niro EV 2019 est livrable en versions EX et EX Premium, toutes deux profitant d’une longue liste d’équipements de série.

Photo : D.Boshouwers

La version supérieure SX Touring propose, de série, un toit ouvrant, un volant et des sièges avant et arrière chauffants, des sièges refroidissant à l’avant ou encore des sièges à mémorisation de position et à huit réglages électriques.

On retrouve également l’interface UVO3 de Kia, spécialement modifiée pour les véhicules électriques. Cependant, ça n’ajoute pas à l’appréhension que l’on peut avoir du système. Celui-ci permet de gérer le système de remorquage, la géolocalisation et d’autres fonctions.

Parmi l’équipement de série avec la version EX, on compte sur un système multimédia avec écran tactile de sept pouces qui se transforme en écran de huit pouces avec la version SX Touring. Une chaîne audio à six haut-parleurs est aussi présente de série alors que la version SX Touring dispose d’une chaîne audio Harmon/Kardon à huit haut-parleurs.

De série dans les deux versions on retrouve l’intégration des applications Apple CarPlay et Android Auto, ainsi qu’une zone de recharge sans fil.

Photo : D.Boshouwers

De l’espace et de la sécurité
Côté espace, le Kia Niro EV offre un environnement qui s’apparente à celui que l’on a vu dans les autres versions du modèle. Le volume de chargement est généreux avec 635 litres avec les sièges relevés et 1789 litres avec tous les sièges rabattus. Même si la batterie est placée sous l’habitacle, le plancher n’est pas énormément surélevé et ne gêne en rien les passagers.

En matière de sécurité, on retrouve dans les deux versions du Kia Niro EV la technologie d’assistance au conducteur Drive Wise qui comprend un régulateur de vitesse adaptatif, la détection des piétons, l’alerte de collision avant, le freinage d’urgence automatique, l’alerte d’attention du conducteur, le suivi et l’assistance au maintien dans la voie, la surveillance des angles morts et de la circulation transversale arrière. Fidèle à ses habitudes, Kia offre plus que bien d’autres fabricants en matière de systèmes de sécurité et d’aides à la conduite.

Côté mécanique
Les deux versions sont dotées d’un moteur électrique de 356 V qui procure une puissance de 201 chevaux et de 291 livres-pieds de couple. Si on doit comparer le Niro EV à la concurrence, avec une autonomie totale de 385 km, il fait mieux que la Nissan LEAF et tout autant que la Chevrolet Bolt. Par contre, il est surclassé par le Kona électrique de Hyundai qui offre une liberté de 415 km.

Voir notre Comparaison du Kia Niro EV 2019 vs Hyundai Kona Électrique 2019

Photo : D.Boshouwers

Il est possible de charger entièrement la batterie du Niro EV en 9 heures et 35 minutes avec une borne de niveau 2, ou encore utiliser la recharge rapide de niveau 3 qui permet de récupérer 80 % de la charge complète en une heure avec une puissance de 100 kW, ou en une heure et quart avec une puissance de 50 kW.

Sur la route
Je commence à savoir à quoi m’attendre de la conduite des véhicules entièrement électriques et le Kia Niro EV 2019 entre dans la même moule que les autres de sa catégorie. On note, par exemple, une accélération initiale foudroyante grâce au couple qui est livré dans son intégralité dès le départ, une solide tenue de route grâce au centre de gravité très bas (résultat du positionnement de la batterie sous le plancher du véhicule), peu de roulis dans les courbes et une direction qui est efficace sans être particulièrement sportive. La définition même d’un véhicule fait à mesure pour la conduite urbaine.

Quatre modes de conduite sont possibles avec le Niro EV : Eco, Eco+, Normal et Sport. Évidemment, les deux premiers permettront d’aller chercher le maximum de kilomètres sur une charge complète, mais on peut s’offrir un peu plus de dynamisme avec le mode Sport, sans pour autant trop perdre en matière d’autonomie. À mon avis, le mode Eco est plus pertinent sur l’autoroute et Sport plus intéressant en ville. Aussi simple que ça…

Photo : D.Boshouwers

J’ai trouvé, par exemple, que le mode Sport offrait une dose de puissance sans qu’on sente pour autant que le véhicule se force pour se rendre athlétique. Les autres modes de conduite limitent le couple afin de minimiser le patinage des roues. Le mode Eco+, plus spécifiquement, mise sur l’efficacité énergétique en modifiant le niveau de freinage régénérateur et l’intensité du système de climatisation.

On peut vraiment applaudir la transition entre les freins régénérateurs et les freins mécaniques qui est vraiment douce et lisse. Par ailleurs, la conduite à une seule pédale est très simple à appréhender. On peut choisir le degré de résistance de freinage régénératif entre quatre niveaux d’intensité.

Les prix
Le prix du Niro EV 2019 commence à 44 995 $ pour la version EX (ce qui le rend évidemment admissible au programme gouvernemental offrant un rabais à l’achat d’un véhicule électrique) et grimpe à 53 995 $ pour la version SX Touring. Elle est certes un peu plus chère que sa cousine la Soul EV, qui est livrable à partir de 42 595 $, mais elle se justifie en raison d’une puissance plus importante ainsi qu’une bien meilleure autonomie.

Le Kia Niro EV 2019 renforce la gamme de véhicules électriques de la marque, même qu’en considérant le tandem Niro EV/Soul EV, on peut dire que Kia devrait faire partie de toutes les conversations lorsqu’il s’agit de multisegments électriques sur le marché actuel. Son autonomie le place dans le peloton de tête de la catégorie ; mission accomplie à ce chapitre. Et au-delà de son aspect électrique, le Niro EV est polyvalent, spacieux et bien équipé. Il se comporte en prime très bien sur la route.

Photo : D.Boshouwers

Si vous recherchez de l’extravagance, vous serez certainement déçu. Mais si vous êtes un néophyte de la mobilité électrique et que vous souffrez d’une certaine anxiété par rapport aux véhicules sans moteur à combustion, voici un produit qui pourrait bien aider à calmer cette anxiété.

On aime

-    Son autonomie de 385 km
-    Son comportement routier
-    Le nombre de fonctionnalités de série
-    Sa cabine spacieuse
-    L’espace de chargement

On aime moins

-    On ne fait pas dans le luxe, quand même
-    Le travail de la suspension est un peu rudimentaire par moment

Les principaux concurrents :

Nissan LEAF+
Chevrolet Bolt
Hyundai Kona Électrique
Kia Soul EV

Photo : D.Boshouwers
Photo : D.Boshouwers