Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Land Rover LR4 2010 : essai routier

Land Rover LR4 2010 : essai routier

Amélioré sous tous les angles Par ,

Partout on le connaît comme un Discovery. L'Amérique a préféré opter pour l'appellation plus génération de LR4, mais dans tous les cas, ce premier grand utilitaire sport depuis l'entrée de Land Rover dans le giron de Tata Motors ne passe pas inaperçue. Pas que le LR4 soit physiquement bien différent, au contraire.

Avec ce LR4 on a amélioré performances et look. (Photo: Land Rover)

On a plutôt misé sur un changement radical en matière de mécanique pour remplacer le défunt LR3. Une amélioration remarquable (la seule motorisation en est un exemple), mais aussi un premier pas dans une nouvelle direction.

Modifications mineures
Physiquement, le LR4 se veut la copie quasi conforme de son devancier. Bien sûr, on a modifié certains détails, notamment une nouvelle grille, un tantinet plus d'aérodynamisme et de nouveaux feux arrière à DEL, viennent compléter ce qu'il convient d'appeler « de légères retouches».

En revanche, dès que l'on ouvre la porte de l'habitacle, le paysage change, au grand plaisir des occupants. Car de l'ancien LR3 aux plastiques durs et peu esthétiques, on passe désormais à un intérieur plus haut de gamme, non loin du Range Rover plus dispendieux.

Mieux encore, ceux qui avaient besoin d'une carte géographique pour se retrouver à l'intérieur, tellement les boutons étaient nombreux, seront comblés: on a diminué dit-on (je ne les ai pas comptés) de plus de la moitié le nombre de boutons disponibles. Un grand pas en avant pour la simplicité et l'ergonomie!

En fait, même la disposition de la planche de bord, plus penchée vers le conducteur, facilite la consultation et l’utilisation des multiples commandes. Les sièges sont aussi mieux finis, plus confortables, alors que les accessoires ont grandi en nombre et en importance. Du nombre, l'incontournable interface pour la gestion de lecteurs multimédia (lire ici Ipod et autres lecteurs numériques), et un système de caméras optionnel capable de vous aider au stationnement, peu importe les circonstances.

Évidemment, la console centrale reçoit toujours le système All-terrain de Land Rover, cette ingénieuse roulette qui permet de sélectionner le mode de circulation dans lequel on se trouve (allant du sable à la neige, sans oublier les roches), et ainsi indique au véhicule comment se comporter. Pour l'avoir mis à l'épreuve dans le sable et la boue, rien à redire, les commandes sont efficaces, et le véhicule tout autant.

La disposition de la planche de bord, plus penchée vers le conducteur, facilite la consultation et l’utilisation des multiples commandes. (Photo: Land Rover)