Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lexus ES 350 2013 : essai routier

Lexus ES 350 2013 : essai routier

Luxe décaféiné Par ,

Pas de doute : Lexus crée des voitures élégantes sans être accrocheuses, luxueuses sans être exubérantes et agréables à conduire sans être très excitantes. Voilà le problème : elles manquent toutes de saveur et de caféine.

À l'exception de la IS F, je n'ai jamais conduit une Lexus qui a fait couler l'adrénaline dans mes veines. C'est vrai, j'ai adoré la Lexus CT 200h (et j'en parle encore), mais surtout en raison de son côté pratique et de sa motorisation hybride, non du fait qu'il s'agit d'une Lexus.

Quand on m'a remis les clés d'une Lexus ES 350 2013, j'espérais de tout cœur qu'elle change mon fusil d'épaule et qu'elle me fasse vivre des émotions sur lesquelles je pourrais planer pendant des semaines. Or, mes attentes étaient beaucoup trop élevées...

Luxueuse et conservatrice
La carrosserie argent de mon modèle d'essai ne m'a pas aidée à tomber en amour avec la Lexus ES 350 2013. Hormis la calandre remodelée qui évoque sa grande sœur, la GS, et la supervoiture de Lexus, la LFA, cette berline intermédiaire de luxe ne se démarque pas tellement de la concurrence. Oubliez l'innovation et les grandes réalisations; elle affiche à nouveau un look conservateur pour gens conservateurs.

Les feux de jour à DEL constituent probablement l'élément le plus excitant du design extérieur de la Lexus ES 350 2013. D'un bout à l'autre, les lignes traduisent la classe et la sophistication, mais pas la moindre once d'originalité et d'audace. La voiture a l'air luxueuse et confortable, rien de plus.

Digne de la classe affaires
En tout cas, si vous désirez du confort, vous serez servi à souhait. Il m'arrive très rarement de me sentir tout de suite à l'aise dans un nouveau véhicule, mais la Lexus ES 350 2013 fait partie de ces exceptions. Un petit ajustement du siège et du rétroviseur et me voilà dans une position de conduite tout à fait naturelle et confortable pour la semaine.

En revanche, j'ai été déçue par le système d'infodivertissement, sans doute l'un des plus distrayants que j'aie eu l'occasion d'essayer. L'espèce de souris sur la console centrale s'avère peu conviviale et, dans mon cas, l'écran revenait souvent à un menu par défaut. Par exemple, si j'appuyais sur le bouton de la radio, l'écran affichait le menu de la radio pendant environ deux minutes avant de revenir au menu général, sans raison apparente. Vraiment frustrant!

Vous croyiez que j'allais me taper les 1 000 pages du manuel du propriétaire pour comprendre le fonctionnement du système? Non, vous n'hallucinez pas : 1 000 pages consacrées à la Lexus ES 350 2013! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Rouler en douceur
En termes de conduite, la Lexus ES 350 2013 m'a laissée plutôt indifférente, encore une fois. Son V6 de 3,5 L se montre nerveux et enthousiaste à défaut d'être très fougueux. Développant une puissance de 268 chevaux et un couple de 248 livres-pied (via une boîte automatique à six rapports), il propulse la voiture juste assez rapidement pour ne pas inquiéter le conducteur.

Ce qui m'a surprise, c'est le comportement du train avant : il a un peu trop tendance à patiner involontairement sur une chaussée mouillée. Si la cavalerie se fait plus ou moins présente, on sent qu'il se passe quelque chose en raison du léger effet de couple et du crissement des pneus.

De toutes les commandes intérieures, celle qui a attiré le plus mon attention, bien entendu, est la mollette sur laquelle on peut lire : ECO, Normal et Sport. Les différences entre ces modes s'avèrent subtiles mais positives. Évidemment, le premier réduit la sensibilité de l'accélérateur (et même la puissance du climatiseur), tandis que le troisième aiguise les réflexes de la voiture, notamment en augmentant de 20 % la vitesse d'exécution de la direction.

Malheureusement, cette petite touche de sportivité ne suffit pas à me faire aimer davantage la Lexus ES 350 2013.

Une bonne berline pour la bonne clientèle, mais laquelle?
En jouant avec le système d'infodivertissement, j'ai découvert qu'il y avait une clé USB préchargée de fichiers musicaux. Génial, me suis-je dit; Lexus tente également de passer son message à travers la musique. Toutefois, avec une sélection allant de Taylor Swift à Ellie Goulding en passant par Linkin Park et quelques groupes techno, à qui veut-on plaire au juste? J'ai l'impression que même Lexus ne le sait pas.

Vendue à partir de 39 500 $, la Lexus ES 350 2013 limite déjà son bassin de clients potentiels. À mon avis, ces acheteurs relativement fortunés voudront dépenser leur argent sur un modèle un peu plus excitant à regarder et à conduire.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Lexus ES 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Lexus ES 350 2013
    Lexus ES 350 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article