Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Lexus IS 350 AWD 2018, une berline sport au goût de vanille

Optez plutôt pour une version de base ou bien magasinez ailleurs Par ,

Les meilleures berlines sport compactes de luxe sont celles qui savent conjuguer confort et simplicité au quotidien avec des performances et des sensations relevées dès que le besoin s’en fait sentir. 

Sans grande surprise, ce marché est encore largement dominé par les Allemandes comme l’Audi S4, la BMW 340i et la Mercedes-AMG C 43. Une Américaine (Cadillac ATS V6), une Anglaise (Jaguar XE 35t) et une Japonaise (INFINITI Q50 3.0T) savent impressionner elles aussi. Les autres sont souvent négligées.

A-t-on raison de le faire dans le cas de la Lexus IS 350 AWD 2018? Mon essai routier m’a permis d’éclaircir la question.

La beauté extérieure et intérieure
Je ne m’attarderai pas trop sur le look, car ça reste évidemment une affaire de goût personnel, mais sachez que la berline IS avait été redessinée pour 2014 et qu’elle commence à montrer des signes de vieillesse. Ceux qui aiment le design japonais seront bien servis et je dois reconnaître que l’imposante calandre en sablier à motif grillagé, les feux de jour à DEL en forme de crochet et la peinture Bleu ultrasonique donnaient à mon modèle d’essai F SPORT une allure frappante. En plus de ladite calandre, cet ensemble ajoutait notamment des phares à DEL, des éléments aérodynamiques et de magnifiques jantes.

À bord, j’ai découvert un poste de pilotage silencieux avec des matériaux raffinés — uniquement des surfaces douces au toucher, incluant des montants de toit avant garnis de tissu et une sellerie de cuir dont l’agréable fragrance reste imprégnée à nos mains et à nos vêtements longtemps après qu’on soit sorti de la voiture. Bravo pour le cuir rembourré dans les portières et de chaque côté de la console pour reposer les genoux.

Les sièges F SPORT optionnels de cette IS 350 savent bien nous envelopper avec leurs appuis latéraux et nous dorloter avec leurs assises chauffantes/ventilées (sans parler des nombreux réglages électriques et de la mémoire de positions pour 3 conducteurs). Il y a même un renflement du côté gauche de la console pour appuyer notre mollet en jouant avec l’accélérateur. Par ailleurs, le volant F SPORT est génial à agripper, notamment avec sa gaine plus épaisse et en cuir perforé là où les mains doivent se placer.

J’ai beaucoup aimé l’excellente chaîne audio Mark Levinson à 15 haut-parleurs comprise dans l’ensemble et l’instrumentation inspirée de la défunte supervoiture LFA de Lexus.

Cela dit, un certain nombre de choses m’ont dérangé dans la IS 350 AWD F SPORT 2018, à commencer par le manque de confort des sièges après quelques heures sur la route. Ensuite, quand on éteint le moteur, le siège du conducteur se recule automatiquement pour faciliter la sortie et la prochaine entrée, mais je devais penser à l’avancer quand même, sinon la personne qui voudrait prendre place à l’arrière aurait un accès franchement compliqué. D’ailleurs, l’espace restreint au niveau de la banquette pose problème, tant pour les jambes que pour la tête (le toit ouvrant n’aide pas). Ne songez même pas à installer quelqu’un au milieu; c’est trop serré. De plus, mes passagers ont déploré l’absence d’assises chauffantes à l’arrière après avoir été habitués dans mon Santa Fe Sport.

Enfin, je dois souligner que la présentation à l’avant n’est pas la plus moderne et conviviale. En fait, l’écran large de 10,3 pouces n’est pas si mal, mais étant très encastré et hors de portée, sa surface n’est pas tactile. Cela nous oblige à recourir aux boutons sur le volant (bien pensés, mais ils ont leurs limites) ou encore à la fâcheuse commande Remote Touch sur la console, une sorte de souris qui manque de précision et qui s’avère frustrante à utiliser. J’essayais donc le plus possible de ne pas m’en servir.

Les 2 côtés de la médaille sur la route
Le V6 de 3,5 litres utilisé à toutes les sauces chez Toyota/Lexus développe ici une puissance de 311 chevaux et un couple de 277 livres-pied. C’est moins qu’à peu près tous les V6 de la concurrence directe. Oui, le son est agréable, mais l’insonorisation de l’habitacle nous le coupe. Le manque de fougue au décollage m’a aussi déçu légèrement. Il me fallait utiliser le mode Sport S/S+ (ajouté avec l’ensemble F SPORT) pour obtenir de vrais bons résultats. J’ignore pourquoi la IS 350 conserve toujours sa boîte automatique à 6 rapports (même avec des palettes au volant), alors que la nouvelle version IS 300 compte 8 rapports.

Une fois lancée, par contre, la voiture se comporte de belle façon. À propos, les différents modes de conduite offerts changent principalement les paramètres du groupe motopropulseur, pas tant ceux de la direction et de la suspension. Le roulement est toujours confortable et la IS est bien appuyée dans les courbes par son châssis rigide. Je lui décerne également de bonnes notes pour sa traction intégrale efficace, son mode Neige et ses freins puissants. Idem pour les 10 coussins gonflables et les nombreux dispositifs du système de sécurité Lexus+, qui fonctionnent bien… quand les intempéries de l’hiver ne les rendent pas inactifs. Bonne nouvelle si vous les trouvez trop envahissants : vous pouvez les éteindre ou encore ajuster leur sensibilité.

Dernier point important : la consommation d’essence. Le combo du « vieux » V6 et de la boîte à 6 rapports fait en sorte que les cotes énergétiques de cette IS sont les pires de la catégorie, soit 12,3 L/100 km en ville et 9,1 L/100 km sur l’autoroute. Mon essai routier de plusieurs centaines de kilomètres a confirmé ces chiffres.

À qui s’adresse-t-elle?
Si vous êtes un amateur de berlines sport compactes de luxe à la recherche de fiabilité, de qualité et de douceur au quotidien, peu importe le rendement à la pompe, la Lexus IS 350 AWD 2018 vous satisfera. Remarquez, vous n’avez pas besoin de payer 55 000 $ pour ça; une IS 300 (à partir de 43 590 $) pourrait faire l’affaire aussi. Si vous prenez au sérieux l’aspect performance et que vous voulez des sensations, alors je vous conseille n’importe quelle autre des voitures mentionnées en introduction.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
75%
Lexus IS 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Lexus IS 350 AWD 2018
lexus is 2018
Lexus IS 350 AWD 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Lexus
Photos de la Lexus IS 350 AWD F SPORT 2018