Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lincoln MKZ TI 2010 : essai routier

Lincoln MKZ TI 2010 : essai routier

La Lincoln d'aujourd'hui Par ,

Nous avons l'impression que Lincoln se dirige dans la bonne direction. Après avoir vendu des carrioles de luxe de trente-deux pieds de long pendant des décennies, la division de luxe de Ford produit maintenant des véhicules qui sont mieux adaptés à la réalité d'aujourd'hui. Cependant, elle a également dû changer la perception des gens. Si Cadillac a réussi à attirer une clientèle plus jeune et plus techno, Lincoln peut le faire aussi.

La MKZ plaira à la fois aux jeunes professionnels et aux acheteurs plus âgés de voitures de luxe.

Et c'est ce que Lincoln est en train de faire en ce moment.

La Town Car n'est dorénavant réservée qu'aux flottes, la camionnette Mark LT a été abandonnée et le Navigator se vend au compte-gouttes. Tant mieux, puisqu'ils semblent tous représenter le 'vieux' Lincoln. Le 'nouveau' Lincoln, quant à lui, offre les multisegments MKX et MKT, la berline MKS ainsi que la berline MKZ que nous conduisons présentement.

Transformation non extrême
Pour 2010, la MKZ reçoit des nouvelles parties avant et arrière, incluant ce qui est maintenant le nouveau visage corporatif de Lincoln, la grille de calandre en cascade qui a été présentée initialement sur la MKR Concept au salon de Détroit en 2007. Les feux arrière sont plus minces et s'étirent plus près du centre du coffre.

Malgré que ce ne soit pas une refonte importante par rapport aux millésimes précédents, incluant la première année sous le nom Zephyr, la voiture restera moderne pour un bout de temps. Nous aimons bien la forme et le gabarit de la MKZ : pas trop grosse, pas trop petite, pas trop ennuyante, pas trop extrovertie.

Transit rapide
Le V6 de 3,5 litres qui équipe chaque MKZ développe 263 chevaux et un couple de 249 livres-pied. C'est assez de muscles pour traîner la version à transmission intégrale de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes, et la boîte automatique à 6 rapports fait un bon travail de conserver du carburant sur l'autoroute : notre moyenne de 10,3 L/100 km n'est pas mauvaise du tout.

Dynamiquement, la MKZ est calibrée pour le confort, mais cela ne signifie pas pour autant que la voiture ne tient pas les courbes lorsqu'on lui demande. Son roulement sur l'autoroute est particulièrement plaisant, et sur les routes de campagne, la voiture semble agile malgré son poids de 1 724 kg (3 800 lbs).

Le V6 de 3,5 litres qui équipe chaque MKZ développe 263 chevaux et un couple de 249 livres-pied.