Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda CX-9 4RM GT 2010 : essai routier

Mazda CX-9 4RM GT 2010 : essai routier

Mazda 101 Par ,

Les utilitaires doivent avoir la cote ces temps-ci. La Mazda CX-9 m’a été prêtée pendant la semaine, entre deux tempêtes, alors j’en ai profité pour mettre tous ses systèmes à l’épreuve. Mazda m’a rendu la tâche facile, car ils vendent deux versions du CX-9, soit le modèle GS et le modèle GT. Il existe certes quelques options hors série, mais le design de la carrosserie reste le même.

Se détaillant entre 37 995 $ et 51 645 $, le CX-9 est facile à aimer et facile à conduire. (Photo: Charles Renny/Auto123.com)

J’en suis venu à la conclusion que le blanc ne doit pas se retrouver sur la carrosserie d’un utilitaire. À preuve, cette couleur fait paraître le véhicule plus gros qu’il ne l’est vraiment. Ce n’est qu’après avoir pris place dans la voiture et fait un tour d’horizon que l’on réalise qu’il ne s’agit que d’un sept places de taille moyenne. C’est un peu comme acheter un réfrigérateur de 23 pieds cubes et de découvrir, en ouvrant la porte, qu’il n’y a que 18 pieds cubes à notre disposition. L’espace de rangement est suffisant, certes, mais notre perception change.

Carrosserie 101
Mon véhicule d’essai était un modèle GT presque tout équipé, soit, notamment, d’une transmission intégrale, livrée de série avec le GT et optionnelle avec le GS. On reconnaît facilement le GT avec ses roues de 20 pouces. Mazda n’a pas l’habitude d’afficher à outrance ses différentes gammes, il est donc très difficile de les distinguer. Tout se trouve dans le détail. Les phares avant Xenon trahissent habituellement le GT, à condition que vous y voyiez également des phares antibrouillard et des rétroviseurs avec clignotants intégrés.

Les quatre portes s’ouvrent grand, permettant de ce fait, des entrées et des sorties aisées, même dans un stationnement. Faites cependant attention aux obstacles latéraux.

Chargement arrière
Le chargement et le déchargement arrière de votre marchandise sont relativement faciles. Ne prévoyez qu’un peu d’espace à l’arrière du véhicule quand vous en ouvrez le hayon, car il s’ouvre à la verticale. Cette conception tombe pile lorsque vient le temps de faire l’épicerie, car il n’est pas rare que la voiture derrière la nôtre empiète sur notre espace de stationnement.

Le chargement et le déchargement arrière de votre marchandise sont relativement faciles. (Photo: Charles Renny/Auto123.com)