Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda CX-90 PHEV 2024, essai : trop de compromis pour être réellement intéressant

Mazda CX-90 PHEV 2024
Photo : B.Charette
Le meilleur taux d'intérêt
Benoit Charette
Cette variante offre dans le meilleur des mondes une autonomie de 42 km.

•    Auto123 met à l’essai le Mazda CX-90 PHEV 2024.

Pour la plupart des gens, un véhicule hybride rechargeable constitue la transition vers un avenir entièrement électrique. Le Mazda CX-90 2024 est disponible en version PHEV, qui offre dans le meilleur des mondes une autonomie de 42 km. C’est malheureusement trop peu pour rendre le modèle intéressant ; notamment, en hiver cela peut descendre à 20 à 25 km avant que le VUS doit tomber en mode à essence.

À ce niveau, on peut parler d’un bel effort, mais qui offre trop peu pour en faire un choix réellement intéressant.

Fiches techniques du Mazda CX-90 PHEV 2024

Mazda CX-90 PHEV 2024, trois quarts arrière
Mazda CX-90 PHEV 2024, trois quarts arrière
Photo : B.Charette
Mazda CX-90 PHEV 2024, profil
Mazda CX-90 PHEV 2024, profil
Photo : B.Charette

Design du Mazda CX-90 PHEV 2024

A l'extérieur, le style est la fois différent et familier. On reconnaît les traits de caractère de Mazda, mais on découvre des courbes et des lignes plus inspirées. Mazda a réussi à apporter son style sportif dans un emballage de VUS. Il y a du chrome pour plaire au public américain et des courbes avec angles droit qui donnent un style plus moderne que le CX-9 au style ovoïde.

Les designers de Mazda affirment que les courbes de la carrosserie créent des expressions changeantes, destinées à refléter volontairement la lumière et les ombres afin que l'apparence de la voiture évolue tout au long de la journée. C’est particulièrement vrai si vous optez pour la couleur bourgogne ou blanche qui font mieux ressortir les traits du modèle.

Mazda CX-90 PHEV 2024, intérieur
Mazda CX-90 PHEV 2024, intérieur
Photo : D.Boshouwers
Mazda CX-90 PHEV 2024, sièges arrière
Mazda CX-90 PHEV 2024, sièges arrière
Photo : D.Boshouwers

L’habitacle du Mazda CX-90 PHEV 2024

Pour accompagner ce bel extérieur, Mazda a doté le CX-90 d'un style de cabine élégant avec de la place pour jusqu'à huit passagers. Optez pour les sièges capitaine de la deuxième rangée et le nombre total de places passe à sept.

L'habillage du tableau de bord en tissu dans les modèles haut de gamme a un aspect saisissant du cousu main, et les sièges de ces finitions sont également recouverts de cuir nappa doux. Mazda a aussi eu la bonne idée de conserver des boutons de commande pour une utilisation facile.

Le seul inconvénient est que, même après avoir ajouté 19 cm à l'empattement par rapport au CX-9, la voiture ne semble pas vraiment beaucoup plus grande sur le plan fonctionnel. Le volume de chargement derrière la banquette arrière est à peine plus important (421 litres contre 407). Pour un adulte de taille moyenne, la troisième rangée est plutôt étroite.

Le meilleur usage pour le CX-90 est pour une famille de quatre ou cinq personnes qui rabattait la troisième rangée en permanence.

Mazda CX-90 PHEV 2024, écran multimédia
Mazda CX-90 PHEV 2024, écran multimédia
Photo : D.Boshouwers

Technologie et sécurité dans le Mazda CX-90 PHEV 2024

Un écran d'infodivertissement de 10,3 ou 12,3 pouces, voire plus grand, est intégré dans le tableau de bord et contrôlé via une molette de sélection sur la console centrale du CX-90. La dernière interface d'infodivertissement de Mazda est facile à naviguer et relativement intuitive. Apple CarPlay et Android Auto viennent de série avec une connectivité sans fil qui fonctionne très bien.

Les finitions inférieures du CX-90 disposent d'un écran de jauge numérique de 7,0 pouces et d'un système audio à huit haut-parleurs. Un plus grand ensemble de jauges numériques de 12,3 pouces est en option, de même qu'un système audio Bose premium à 12 haut-parleurs.

Mazda CX-90 PHEV 2024, avant
Mazda CX-90 PHEV 2024, avant
Photo : D.Boshouwers

Versions et configurations du Mazda CX-90 PHEV 2024

Tous les modèles du CX-90 PHEV sont équipés de Mi-Drive, avec modes Sport et Off-Road, en plus du nouveau mode véhicule électrique (VE).

Vous avez le choix de trois versions. Le CX-90 PHEV GS (54,950 $) compte huit places assises. L'écran de 12,3 po est de série. Le CX-90 PHEV GS-L (59,900 $) est offert de série en version sept places assises avec des sièges capitaines en deuxième rangée, des accoudoirs et une allée centrale.

Le CX-90 PHEV GT (64,350 $) est le seul modèle à offrir une prise de charge de 1 500 watts dans le coffre, laquelle peut alimenter ou charger des appareils et de l'équipement. Il est également équipé de roues en alliage de 21 pouces Il se distingue aussi par une garniture de panneaux de passage de roue accentuée au fini chrome satiné avec le mot-symbole Mazda gravé en creux. À l'intérieur, les occupants ont droit à du rembourrage en cuir Nappa doux, offert en noir ou blanc arctique.

Mazda CX-90 PHEV 2024, trois-quarts avant
Mazda CX-90 PHEV 2024, trois-quarts avant
Photo : B.Charette

Configuration mécanique du Mazda CX-90 PHEV 2024

Avec son moteur à essence de 2,5 litres associé à un moteur électrique, le CX-90 propose une puissance combinée de 323 chevaux et un couple de 369 lb-pi. Ces performances permettent au CX-90 d'accélérer de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes, ce qui est impressionnant pour un VUS de sa taille.

Bien que l'autonomie électrique du CX-90 aurait pu être plus étendue, elle reste suffisante pour les trajets quotidiens et les courses locales, à condition de pouvoir le brancher le soir ou au travail. Néanmoins, il est essentiel de souligner qu'un véhicule hybride rechargeable, comme le CX-90, nécessite d'être branché régulièrement pour tirer pleinement parti de son efficacité. Nous aurions apprécié mieux que les 42 km annoncés. Une faible autonomie pour une pile de 17,8 kWh.

Comment se conduit le Mazda CX-90 PHEV 2024 ?

Sur la route, la Mazda CX-90 offre une conduite sportive et dynamique, avec une direction précise et un bon retour d'informations.

Cependant, le CX-90 présente quelques problèmes avec son groupe motopropulseur, notamment une transition parfois saccadée entre le mode électrique et le mode essence à basse vitesse. Cette caractéristique nécessite une amélioration dans les futures mises à jour pour offrir une expérience de conduite plus fluide et raffinée.

Pour le reste, la prestance sur la route est à l’image des produits Mazda. Le modèle, malgré sa taille est prompt à réagir et ne déteste pas les petites routes en lacets. On prend un réel plaisir au volant, un trait de caractère propre à la marque.  Une chose plutôt rarissime dans ce segment de marché qui évolue dans les nuances de gris et de beige.

 

Mazda CX-90 PHEV 2024, arrière
Mazda CX-90 PHEV 2024, arrière
Photo : B.Charette

Les prix du Mazda CX-90 PHEV 2024

Mazda ne fait pas de rabais pour son CX-90.  L’offre débute à 54 900 $ pour une version GS de base et passe à 59,950 pour le modèle GS-L et 64 350 $ pour une version GT. Il faut ajouter à cela quelques extras comme la peinture rouge artisan de à 450 $ ou blanc rhodium métallisé à 350 $. Vous pouvez aussi choisir des cuirs Nappas Artique, Windsor ou grège à 200 $.

Le CX-90 PHEV a droit à un incitatif de 5 000 $ du gouvernement provincial au Québec. Du côté du fédéral, en raison de son autonomie électrique de 42 km qui n'atteint pas le seuil des 50 km, le CX-90 PHEV recevra un rabais de 2 500 $ seulement au lieu de 5 000 $.

Le mot de la fin
Le Mazda CX-90 2024 est une option intéressante pour ceux qui cherchent à passer à l'électrique tout en appréciant une conduite sportive et dynamique. Toutefois, le modèle est en retrait face aux concurrents en termes d'autonomie électrique, de groupe motopropulseur et d'espace intérieur.

Le CX-90 offre une expérience de conduite agréable et élégante. Cependant, il est en retrait par rapport à ses concurrents dans le segment des VUS à trois rangées, et certains ajustements seraient nécessaires pour le rendre plus compétitif.

Mazda CX-90 PHEV 2024, calandre, phares
Mazda CX-90 PHEV 2024, calandre, phares
Photo : D.Boshouwers

Les questions à se poser à propos du CX-90 PHEV

Mazda s’installe dans une drôle de position avec un produit qui veut faire face à la fois aux modèles de masse comme un Kia Telluride et son cousin le Hyundai Palisade et des produits plus haut de gamme comme un Acura MDX ou un Lexus TX. Sa faible autonomie électrique le place à la traîne et son manque d’espace le place aussi derrière les modèles domestiques. D’un simple point de vue pratique, le Kia Telluride est moins cher, plus spacieux et mieux équipé.

Si seulement Mazda était en mesure de concevoir des moteurs électriques performants, nous n’aurions même pas cette discussion.

Points forts
Moteur compétant
Conduite intéressante
Style réussi

Points faibles
Écran multifonction irritant
Espace de troisième rangée limitée
Faible autonomie

Les compétiteurs du Mazda CX-90 PHEV 2023

  • Kia Sorento PHEV
  • Volvo XC90
Mazda CX-90 PHEV 2024, logo PHEV
Mazda CX-90 PHEV 2024, logo PHEV
Photo : D.Boshouwers
Benoit Charette
Benoit Charette
Expert automobile
  • Plus de 30 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 65 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 200 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque