Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda6 GT-V6 2009 : essai routier

Mazda6 GT-V6 2009 : essai routier

Par ,

Le concept «Vroom-Vroom» n'est pas mort chez Mazda et la toute nouvelle Mazda6 2009 le prouve très bien. Récemment élue « Meilleure voiture familiale » (22 000 $ à 30 000 $) par l'Association des journalistes automobiles du Canada (AJAC) au terme de son festival des essais annuel, la seconde génération de cette berline intermédiaire japonaise est sur une excellente lancée.

La Mazda6 2009 a été élue « Meilleure voiture familiale » (22 000 $ à 30 000 $) par l'AJAC.

Si une voiture peut survivre aux pires rigueurs de notre climat nordique, c'est qu'elle est bien construite. Même à -42 degrés Celsius, la Mazda6 a toujours démarré sans problème. Je l'ai cependant laissée se réchauffer un peu avant de prendre la route. Après tout, les systèmes électroniques, en particulier les écrans ACL, ne fonctionnent pas bien par des températures aussi extrêmes. Après cinq minutes, tout marchait normalement.

Instrumentation et commandes
M'habituer à l'instrumentation a pris un certain temps. Au sommet du bloc central, bien incrusté dans le tableau de bord, se trouve l'affichage des réglages du climatiseur. Les données sont précises et très lisibles, mais comme ce n'est pas à cet endroit que je m'attendais à les voir, j'ai dû ajuster mon regard au cours des premiers jours. Ce qui rend l'exercice plus difficile, c'est que les boutons du climatiseur sont positionnés beaucoup plus bas sur le tableau.

Par surcroît, la manipulation des commandes s'avère compliquée quand on porte de grosses mitaines de laine. Avec des gants d'hiver réguliers, toutefois, c'est nettement plus facile. D'autre part, j'ai eu de la misère à régler les bouches de ventilation pendant que je conduisais; leur taille et leur disposition particulières, jumelées à mon manque de familiarité avec les modèles Mazda, expliquent cette situation. Le climatiseur a au moins le mérite de réchauffer l'habitacle rapidement et uniformément.

Confort intérieur
Oublions ces petites lacunes; la Mazda6 2009 a été de loin le véhicule de choix parmi ceux qui se trouvaient dans ma cour cette semaine-là. La compagnie a même accepté de me la prêter pour sept jours de plus. J'en ai profité pour effectuer un voyage de quelque 500 kilomètres avec quatre autres adultes et le seul reproche que j'ai entendu, c'est que je n'arrêtais pas assez souvent pour faire des pauses.

Les sièges avant et arrière de la Mazda6 sont confortables.