Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda6 GT-V6 2011 : essai routier

Mazda6 GT-V6 2011 : essai routier

De petits changements qui relèvent la barre Par ,

La Mazda6 a connu beaucoup de succès à ce jour, ayant notamment été choisie à deux reprises comme la « Meilleure nouvelle voiture familiale » par l'Association des journalistes automobile du Canada (AJAC).

Dernièrement, je me suis retrouvée au volant de la version ultime, la Mazda6 GT-V6 2011. J'avais essayé celle à quatre cylindres un an plus tôt et je l'avais adorée! J'étais donc plus qu'excitée à l'idée de mettre à l'épreuve le V6 et son supplément de « Vroum-Vroum ».

La Mazda6, je dois l'avouer, figure parmi les plus belles intermédiaires sur le marché. (Photo: Lacey Elliott/Auto123.com)

Peu de changements ont été apportés pour l'année-modèle 2011, mais assez pour accroître davantage l'attrait de cette jolie et sportive berline familiale.

La Mazda6, je dois l'avouer, figure parmi les plus belles intermédiaires sur le marché. J'aime beaucoup ses ailes avant prononcées qui, vues d'un certain angle, ressemblent étrangement à celles de la RX-8. Sur les versions inférieures, les nouvelles jantes de 17 pouces qu'elles abritent s'avèrent nettement plus élégantes que les anciennes, mais celles de 18 pouces de la GT-V6 font toute une impression.

Mazda lui a également ajouté de nouveaux phares et feux antibrouillard qui confèrent au design une apparence plus fluide et plus agressive.

L'équipement de sécurité de série inclut six coussins gonflables, des freins à disque avec antiblocage ainsi que des systèmes de contrôle de la stabilité et de la traction. Autre nouveauté pour 2011 : un système de priorité des freins qui évite les pertes de contrôle lorsque le conducteur appuie simultanément sur la pédale de frein et l'accélérateur, permettant ainsi de ralentir en toute sécurité.

Un jour, j'ai dû freiner soudainement et violemment lorsqu'un ado qui avait échappé son cellulaire s'est avancé devant moi. Ce genre d'imprévu m'a fait mieux apprécier la Mazda6. En effet, j'ai découvert des freins puissants et communicatifs, avec une pédale pas trop ferme. Ils se sont acquittés de leur tâche avec un brio incroyable. Quant au jeune et à moi, notre cœur a arrêté de battre pendant une seconde, mais c'est tout.

L'habitacle est assez réussi. L'aménagement se veut classique et simple d'utilisation, tout en faisant appel à des matériaux doux au toucher. Le soir, les cadrans à rétroéclairage rouge sont cerclés d'un joli halo bleu. J'aime cependant moins l'affichage de la radio, monochrome et d'allure peu sophistiquée. Il paraît carrément démodé au milieu de ce décor noir lustré aux accents de chrome.

L'aménagement se veut classique et simple d'utilisation, tout en faisant appel à des matériaux doux au toucher. (Photo: Mazda)