Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda6 GT-V6 2011 : essai routier

Mazda6 GT-V6 2011 : essai routier

Changer la recette gagnante Par ,

Habituellement, les fabricants automobiles prennent des décisions avantageuses lorsque vient le temps de renouveler leurs produits. Ils les rendront plus gros, plus puissants, plus économiques en essence et plus concurrentiels face à ses rivaux du jour.

De temps à autre, par contre, et malgré les meilleures intentions, une refonte peut mal tourner. Et je ne dis pas que la Mazda6 2011 n'est pas une bonne voiture. Mais nous aimions tellement la première génération de la 6 qu'on comprend difficilement pourquoi on a radicalement changé ce qui représentait jadis une excellente voiture.

Mazda6 GT-V6 2011 vue 3/4 arrière
La nouvelle Mazda6, qui fut totalement redessinée pour le millésime 2009, est beaucoup plus grosse que l'ancienne. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)

Suggérée en berline, en version à 5 portes et en familiale, la précédente Mazda6 en avait pour tous les goûts. En réalité, elle fournissait moins de puissance que la concurrence, et était plutôt petite lorsqu'on la stationnait aux côtés des Toyota Camry et Honda Accord. Toutefois, on aimait ses proportions parfaites, sa tenue de route inspirée et son habitacle bien fini.

La nouvelle Mazda6, qui fut totalement redessinée pour le millésime 2009, est beaucoup plus grosse que l'ancienne. Oui, nous savons que le but visait de mieux servir le marché étasunien carburant au fructose, pourtant depuis que la nouvelle voiture est offerte, les ventes ont diminué. Pour être plus précis, elles ont plongé.

Dommage, puisque la Mazda6 2011 possède beaucoup de qualités.

Gros V6 plein de couple
Comme pour plusieurs berlines intermédiaires, la Mazda6 propose deux choix de moteurs. Le 4-cylindres de 2,5 litres dégageant 170 chevaux fera le boulot pour la plupart des gens, bien qu'un V6 de 3,7 litres à 24 soupapes se trouve également sur la fiche technique dans les finitions supérieures.

Produisant 272 chevaux et un couple de 269 livres-pied, le V6 fournit énormément de couple dès le décollage. Lorsqu'on canalise autant de couple à travers les roues avant, on se retrouve avec de l'effet de couple lors des accélérations à plein régime; or, dans la Mazda6, ce n'est pas trop désagréable, et certaines rivales font pire à cet égard.

Le moteur de 3,7 litres bénéficie de tant de muscle que l'on se surprend à conduire trop vite, profitant de sa sonorité assez agréable. Le 0-100 km/h s'accomplit en 6,3 secondes, nez à nez avec les autres berlines intermédiaires aussi puissantes comme les Chrysler 200 et Kia Optima SX, et franchit le quart de mille en 14,4 secondes à 158 km/h.

N'empêche que les rivales munies d'un 4-cylindres turbo consomment moins de carburant. Notre version GT-V6 à l'essai indique une moyenne de 11,1 L/100km avec un mélange de conduite urbaine et d'autoroute. Et sur l'autoroute à 100 km/h, le moteur affiche un régime de seulement 1 750 tr/min grâce au 6e rapport plutôt long de la boîte automatique.