Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

MAZDASPEED6 2007 : Essai

MAZDASPEED6 2007 : Essai

Assoyez-vous et cramponnez-vous ! Par ,

Assoyez-vous et cramponnez-vous

La 6 turbocompressée de Mazda est rapide comme l'éclair et offre une agilité surprenante ainsi qu'une bonne tenue de route et une belle apparence. Toutes les versions de la 6 sont performantes, même la familiale, et la MAZDASPEED6 couronne bien la gamme.

Toutefois, cette voiture requiert de son conducteur qu'il la conduise comme un bolide de course. Cela vous conviendrait-il ?

La Mazdaspeed6 est le joyau de la gamme Mazda6.

Moteur musclé

Grâce à sa cavalerie de 270 chevaux (le modèle 2006 en comptait 274) et à un couple de 280 livres-pied à 3 000 tours/minute, la MAZDASPEED6 décolle comme une fusée. Pas d'effet de couple dans le volant ou de roues qui patinent : le système de transmission intégrale veille au grain.

Que préféreriez-vous ? Un 4-cylindres turbocompressé ou un rugissant V6 de 3,5 litres ? Tous deux offrent plus ou moins la même puissance et affichent la même consommation de carburant (ma moyenne avec la MSP6 étant de plus de 15 litres aux 100 kilomètres). C'est un choix personnel, bien sûr, mais le grondement musclé d'un gros V6 est plus plaisant que la sonorité plutôt ordinaire du 2,3 MZR.

Quand même, ce 4-cylindres turbo est amusant et convient parfaitement à la vocation de la voiture. Le reste du groupe motopropulseur s'assure que les performances sont au rendez-vous : l'embrayage est ferme, et le levier de vitesses se manie bien.

Tenue de route superbe
Alors que les 6 à moteur V6 se comportent très bien sur la route, la MSP6 en fait encore davantage. Vous sentez une différence avec la MAZDASPEED6 quand les roues arrière contribuent à garder la voiture dans la trajectoire désirée. Le système de transmission intégrale peut envoyer jusqu'à 50 % du couple aux roues arrière, mais la MSP6 est, en principe, une traction quand la mécanique ne détecte aucune perte d'adhérence.

La voiture prend les courbes presque sans roulis de caisse mais, sans surprise, la suspension abaissée et les amortisseurs plus fermes gâchent la douceur de roulement des modèles GT-V6. Ce n'est pas vraiment déplaisant, mais les surfaces moins que lisses révèlent la rigidité de la suspension de la voiture; les pneus à taille basse, avec leurs flancs plus durs, se font également complices de cette fermeté.

Le système de rouage intégral envoie jusqu'à 50 % du couple aux roues arrière.