Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz Classe B 2013 : premières impressions

Mercedes-Benz Classe B 2013 : premières impressions

Pourvoir au monde entier Par ,

Le Range Rover Evoque en témoigne, le monde des voitures de luxe évolue. Mais là où Rover ose verser dans le moins haut de gamme pour la première fois, Mercedes a plus ou moins déclenché les hostilités en couvrant presque chaque classe (ahem) au milieu des années 90 avec l’introduction de la Classe A.

Espérant conquérir le monde une étoile à la fois, la Classe B voit le jour en 2005, le regard braqué sur l’Amérique du Nord. De nombreux Canadiens adoptent la Classe B, lancée à l’automne 2005 en tant que modèle 2006. Malheureusement, la W245 n’a jamais franchi le 49e parallèle, et il semblerait que la nouvelle Classe B 2013 (nom de code F125) ne sera toujours pas offerte aux États-Unis. Voilà une nouvelle surprenante : nous aurons une fois de plus droit à un excellent produit que les Américains rateront.

Pour ce qui est de la W245, je peux vous confirmer que nos voisins du Sud n’ont pas manqué grand-chose. Or, ce sera une tout autre histoire cette fois-ci.

Mercedes-Benz Classe B 2013 vue 3/4 avant
La Classe B 2013 semble plus musclée, et selon l’angle, emprunte des éléments des Classes ML, GL et R. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)

Des deux générations, la nouvelle a plus de gueule et plaira sans doute beaucoup plus aux acheteurs que l’ancienne. La Classe B 2013 semble plus musclée, et selon l’angle, emprunte des éléments des Classes ML, GL et R. C’est drôle (ou triste?) que, pour plaire aux Américains, Mercedes-Benz se devait absolument de prendre cette mesure. Deux points pour le Canada.

Trois points pour Mercedes, en fait. La nouvelle B a laissé sa féminité et son caractère effacé de côté au profit de plis machos, d’un nez imposant et d’arches de roues évasées ô combien bienvenues, surplombant des jantes de 17 pouces de série.

De près, on croirait avoir affaire à une Classe B plus grosse, trapue même, et on ne se tromperait pas… tout à fait. La Classe B 2013 est plus large et plus longue et elle repose sur un empattement allongé, mais elle est en fait moins haute sur pattes. Le tout pour de très bonnes raisons, dont de nouvelles qualités aérodynamiques d’enfer. Avec un coefficient de traînée de 0,26, la Classe B tranche l’air comme une épée, ou, du moins, mieux que tout autre modèle familial compact. À titre de comparaison, le sensuel nouveau coupé de Classe C se targue de 0,24 Cx.

Si vous avez l’intention de parer votre future Classe B 2013 de ses plus beaux atours, sachez qu’on peut pimenter cette Grande routière Sport – comme Mercedes l’appelle – de plusieurs façons. Le hic, c’est que je ne peux pas vous expliquer comment, exactement. En effet, les Classes B canadiennes ne se sont pas tout à fait casées encore. Des diverses possibilités, Mercedes choisira peut-être d’offrir un groupe Eco Technologie qui réduira le coefficient de traînée à 0,24.

Mercedes-Benz Classe B 2013 vue 3/4 avant
La Classe B 2013 est plus large et plus longue et elle repose sur un empattement allongé, mais elle est en fait moins haute sur pattes. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)