Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz Classe E Cabriolet 2011: premières impressions (vidéo)

Mercedes-Benz Classe E Cabriolet 2011: premières impressions (vidéo)

La perfection est proche de ce monde Par ,

Quand on essaie des nouveaux produits des manufacturiers, il arrive assez souvent que l’on soit emmené dans un lieu enchanteur. Lieu qui éclipse souvent la voiture en elle-même. Cette fois, je me suis retrouvé à Majorque, en territoire espagnol pour mettre à l’épreuve ce tout nouveau cabrio de Mercedes.

L’intérêt de la Cabriolet en plus du délice du grand air, permet à plus de 2 personnes de jouir de la situation. (Photo: Bertrand Godin/Auto123.com)

Tout d’abord, il faut dire qu’on doit pratiquement être aveugle pour ne pas savourer les nouvelles lignes angulaires de la classe E. Même là, l’argument ne tient pas, car l’aveugle peut encore toucher les formes aiguisées de la voiture et en apprécier la finesse. L’élégance de la dernière Classe E se démarque par un rappel de l’histoire de Mercedes-Benz, la classe se retrouve toujours première au rendez-vous, mais sur l’actuelle génération, les designers ont insufflé beaucoup plus d’agressivité à la robe. La version cabriolet est le dernier membre à se joindre à la famille E, complétant ainsi le tableau comme dans le temps où les voitures avaient toutes les déclinaisons.

Entre E et C
Les ingénieurs de Mercedes ont conservé une recette gagnante et tout aussi intelligente. Afin de maintenir les coûts de production restreints, on fait appel à la plateforme de la Classe C plutôt qu’à celle de la Classe E. Les proportions s’amenuisent, mais limitent les changements qui devaient y être apportés. On n’y voit que du feu car le Cabriolet a tout de la Classe E. En fait, à part ladite plateforme, on retrouve le même niveau de luxe, les mêmes motorisations et bien sûr le style.

L’intérêt de la Cabriolet en plus du délice du grand air, permet à plus de 2 personnes de jouir de la situation. Véritable quatre places, contrairement à la majorité de la compétition, tous seront confortables et même plus. Pour s’assurer que vous puissiez tous bénéficier des plaisirs qu’elle procure, Mercedes-Benz applique deux gadgets qui font leurs preuves. Le premier : le AirScarf, une simple chaufferette à la base des appuie-têtes avant dégage un flot d’air chaud à la nuque et du même coup, accorde quelques semaines supplémentaires d’escapades le toit baissé.

Le deuxième système en primeur sur une voiture, l’AirCap, qui consiste en un déflecteur monté sur la partie supérieure du pare-brise et qui forme un dôme d’air au-dessus de la voiture et limite par le fait même les turbulences dans l’habitacle. Simple, ingénieux et de série sur la voiture, les deux peuvent être désactivés selon les besoins.

Le AirScarf est une chaufferette à la base des appuie-têtes avant qui dégage un flot d’air chaud à la nuque et du même coup, accorde quelques semaines supplémentaires d’escapades le toit baissé. (Photo: Bertrand Godin/Auto123.com)