Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz CLS550 2009 : essai routier

Mercedes-Benz CLS550 2009 : essai routier

Le mélange des genres Par ,

La Mercedes-Benz CLS, c'est un petit peu de tout à la fois. Dès le départ, ce qui frappe, ce sont les lignes d'une finesse rarement inégalée depuis plusieurs années. Par la suite, on constate que la CLS est le Rupaul de l'industrie de l'automobile, on ne sait pas si elle est une berline ou un coupé. Puis vient la musique inspirée du V8 de 5,5 litres, qui passe du ronronnement au rugissement à chaque accélération.

La CLS550 est une voiture d'une rare beauté et d'une rare compétence.

Le style de la CLS est ni plus ni moins sa carte de visite car, dans les faits, il s'agit d'une simple Classe E. Évidemment, à ce chapitre, on ne parle plus de voiture mais d'une sculpture sur roues, et les très légères modifications qui ont été apportées à la carrosserie cette année sous-tendent l'excellence du design d'origine. En réalité, il faut pratiquement lire le communiqué de presse pour voir les changements qui se résument a bien peu, soit une nouvelle calandre, des feux arrière réaménagés, un nouveau pare-chocs arrière et de plus gros échappements en trapèze.

L'intérieur est à l'image de l'extérieur. L'énorme planche de bord en noyer mat ou verni à la main est magnifique. Le style et les matériaux donnent une ambiance d'une grande richesse, les lignes sont fluides; elle presque aussi séduisante qu'Eva Padberg. Au tableau des changements, Mercedes-Benz a enfin adopté un volant à trois branches, plus ergonomique que l'ancien; elle a également amélioré la lisibilité des instruments de bord, le reste est un territoire connu.

Être à bord de la CLS, c'est presque un privilège; le mélange du cuir Nappa de première qualité, les boiseries en noyer ou en laurier, les touches de chrome ici et là, mais, surtout, le détail digne d'un joaillier. La qualité de l'instrumentation est sans reproche, et toutes les commandes sont agréables à manipuler. Les espaces de rangement, sans être nombreux, sont pratiques, comme celui qu'on trouve sous le siège du passager avant.

Évidemment, l'équipement est digne des berlines de grand luxe, tout y est. La navigation, la chaîne audio Harman-Kardon LOGIC7, tous les gadgets offerts par Mercedes-Benz ainsi que les aides électroniques à la conduite comme l'ABS et l'ESP.

Le confort cependant n'est pas pour tout le monde. Les passagers avant jouissent d'un confort princier avec des sièges bien rembourrés. Le maintient latéral est approprié, mais on aurait apprécié un peu plus à la hauteur des cuisses. Par contre, dans l'ensemble c'est très confortable. Les passagers arrière, qui ne peuvent être que deux, jouissent aussi d'un très bon confort, mais manquent d'espace pour la tête en raison de la ligne de toit plongeante. Il faut également mentionner que l'accès aux places est difficile.

La qualité de l'instrumentation est sans reproche, et toutes les commandes sont agréables à manipuler.