Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes GLE 450 AMG 4MATIC 2016 : essai routier

Mercedes GLE 450 AMG 4MATIC 2016 : essai routier

Une alternative au véritable AMG? Par ,

Ne cherchez plus le ML de Mercedes-Benz, il ne fait plus partie de l’alignement du constructeur à l’étoile d’argent. En lieu et place, le « vieux » ML est rebaptisé GLE – pour mieux s’agencer aux récentes introductions de la marque que sont le GLC et le GLS –, mais en plus de la nouvelle appellation, le GLE peut aussi profiter des dernières innovations disponibles dans le vaste catalogue de la marque allemande. 

Au 2e échelon du modèle, donc entre la livrée GLE 350d et la GLE 550 à moteur V8, se trouve un niveau de performance insoupçonné de la part des puristes. La performance chez Mercedes-Benz s’appelle AMG, inutile de vous le rappeler. Mais, de nos jours, il est de plus en plus fréquent de voir des degrés de performance intermédiaires dans l’unique but d’attirer un plus grand nombre de consommateurs dans le giron de la marque.

Chez BMW par exemple, les versions précédées du M (comme le coupé M235i) présentent des aptitudes plus sportives sans toutefois atteindre le niveau supérieur occupé par les véritables modèles M. Chez Audi, le penchant S n’est pas aussi agressif que le RS, etc. Vous voyez où je veux en venir?

En ce qui a trait à ce modèle GLE 450 AMG 4MATIC 2016, l’écusson AMG est bel et bien authentique, tout comme l’ensemble aérodynamique livré d’office sur toutes les versions du GLE au Canada d’ailleurs, mais il n’a pas droit à ce côté explosif du véritable Mercedes-AMG GLE 63 S. Pourtant, pour le train-train quotidien, ce VUS confortable et luxueux au possible possède assurément toute la puissance nécessaire pour la majorité des situations. Ce qui m’amène à poser la question suivante : le Mercedes-AMG GLE 63 S en vaut-il vraiment la peine?


Une alternative plus économique

Pour la sonorité caverneuse du V8 biturbo de 577 chevaux, le supplément de 45 000 $ n’est qu’une formalité pour les acheteurs appartenant à ce groupe cible, je n’exagère même pas! Le hic, c’est que ces grosses cylindrées sont appelées à disparaître d’ici quelques années à cause des normes de consommation de plus en plus strictes. Voilà pourquoi cette alternative – pas aussi fougueuse j’en conviens – GLE 450 AMG 4MATIC peut s’avérer intéressante pour les conducteurs qui apprécient un véhicule capable de s’exprimer à l’occasion.

Au démarrage, le V6 biturbo fait entendre sa rage par le son rauque qui émane des échappements noirs à l’arrière. Comme la plupart des véhicules modernes, cette musicalité s’estompe une fois la mécanique réchauffée. Il est donc possible de passer inaperçu à bord de ce gros VUS germanique, surtout s’il revêt une robe noire, anthracite ou argent, des coloris très populaires auprès de la clientèle du constructeur. Comme vous pouvez le constater, Mercedes-Benz offre également d’autres options plus éclatantes, ce bleu cavansite métallisé respectant le classicisme du groupe tout en étant un brin plus original. 

L’autre aspect qui rend ce modèle alléchant auprès d’une clientèle à la recherche d’un certain prestige, c’est justement cet ensemble aérodynamique AMG. Bon d’accord, le modèle supérieur se distingue par quelques détails ici et là, mais les non-initiés n’y verront que du feu. Avec cet ensemble aérodynamique plus aéré et ces jantes de 20 pouces, le GLE 450 AMG 4MATIC a une mine plus distinguée dans cette jungle automobile.

Derrière le volant

Toutefois, a-t-il les aptitudes pour mériter son prestigieux écusson ce VUS? Malgré les 2 turbocompresseurs qui s’occupent de gaver le V6 essence qui développe tout de même 362 chevaux-vapeur à haut régime et 384 lb-pi de couple optimal, il est impossible de reproduire la brutalité du V8 issu des ateliers AMG. Par contre, si pour une raison quelconque, l’existence du 8-cylindres était menacée d’extinction un jour, il est rassurant de constater qu’il est possible d’extraire des chiffres intéressants d’un moteur V6. Et la beauté de la turbocompression, c’est qu’on peut toujours faire grimper la pression de ceux-ci… si vous voyez ce que je veux dire!

Mais revenons à notre GLE si vous le voulez bien. En ville, le gros véhicule se comporte comme n’importe quel autre VUS de luxe. Confortable, bien insonorisé, facile à conduire, le GLE 450 AMG 4MATIC demeure un véhicule accessible pour le conducteur moyen. Heureusement, l’électronique s’occupe de brasser la sauce un peu. 

Avec cette molette située entre les 2 occupants, il est possible de transformer ce véhicule familial en quelque chose d’un peu plus sportif. Le mode Sport est déjà une amélioration en ce qui a trait à la transmission qui s’occupe d’allonger les rapports un brin en plus de raffermir la direction et la suspension. Le mode Sport+ aiguise encore plus les réactions du groupe motopropulseur, les pots d’échappement relevant la musicalité à un niveau presque jouissif. En fait, lorsque ce mode est enclenché, la seule chose qui reste à faire est de trouver une entrée d’autoroute et d’appuyer sur la pédale de droite. Les changements de rapports (en mode Sport+) sont franchement plus convaincants – peut-être même un peu trop brusques pour certains même –, l’explosion ressentie à chaque changement de vitesse étant tout simplement magique. 

Le GLE 450 AMG 4MATIC n’est pas un marchand de vitesse comme son grand frère le GLE 63 S, mais malgré tout, le 0-100 km/h ne prend que quelques secondes, moins de 6 pour être plus précis, un temps ridicule pour un véhicule de cette taille. Si l’agilité du VUS s’améliore selon le mode retenu, il faut tout de même respecter les lois de la physique, surtout dans les courbes prises à vive allure. Règle générale, le GLE 450 AMG demeure un gros VUS facile à vivre au quotidien. Son succès auprès du public n’est pas seulement dû à l’étoile qui trône au milieu de la grille de calandre. 

À la pompe

Même si la consommation d’essence n’est pas nécessairement une priorité pour les automobilistes en moyen, il n’en demeure pas moins que ce GLE 450 AMG 4MATIC réduit considérablement la facture à la pompe, lorsque comparé aux versions à moteur V8 bien sûr! 

Avec une moyenne obtenue de 12,4 L/100 km, le GLE 450 AMG 4MATIC est bien loin d’une Toyota Prius, mais avec une telle cavalerie sous le pied droit, de l’espace à revendre et un certain agrément de conduite, ce modèle spécifique séduit de plus en plus!

 

Essais routiers et évaluations

Experts
    Consommateurs
    Mercedes-Benz Classe GLE 2016
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :V.Aube
    Photos de la Mercedes-Benz GLE 450 AMG 2016