Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Eclipse GT-P 2009 : essai routier

Mitsubishi Eclipse GT-P 2009 : essai routier

Vaisseau spatial à la dérive! Par ,

Tout de cette voiture évoque la puissance. Sa silhouette digne d’un film de science-fiction, son V6 musclé et son comportement routier stimulant pour les sens. Même l’imposant aileron arrière donne l’impression qu’à la première accélération, des ailes rétractables vont surgir sous la carrosserie pour permettre à ce 2+2 de... s’éclipser dans le ciel!

Les phares à décharge à haute intensité figurent parmi les nouveautés de ce modèle.

N’ayez crainte. La Mitsubishi Eclipse GT-P est définitivement confinée au sol. Mais le fait de devoir la brider à 100 km/h, lorsqu’on la conduit sur nos autoroutes, rappelle l’anachronisme qui oppose les règles de la circulation routière de notre pays aux avancées technologiques contemporaines de l’industrie automobile.

Qui oublierait qu’il fut une époque où les « pony car » pullulaient. Le retour en force du trio Mustang/Camaro/Challenger exploite d’ailleurs la nostalgie de la chose. À l’époque, on se souciait peu de l’adhérence des pneus, de la précision de la servodirection, ou de l’efficacité de la suspension ou des freins. Le mot ergonomie n’existait même pas. On mettait l’accent sur le chrome et le 0-100... S’cusez : le 0-60!

Mais aujourd’hui...

Tout ça a beaucoup changé. On a inventé la rectitude politique et les automobilistes ont appris l’utilité de freins efficaces! Une voiture comme l’Eclipse dispose d’ailleurs d’une batterie d’équipement de sécurité passive (ceintures à rétracteurs pyrotechniques, sacs et coussins gonflables, etc.) et d’un système d'aide à la conduite (l’antipatinage) sophistiqués, choses inimaginables autrefois.

Et puis, son « humble » V6 transmet autant de chevaux au bitume que bien des V8 énergivores de cette époque révolue.

L’Eclipse permet même, grâce à son hayon et des dossiers arrière escamotables, de profiter d’une aire cargo volumineuse, qui permet de transporter des colis encombrants, comme un écran plat de télé. Ce genre d’appareil n’aurait jamais pu être chargé dans une Cuda... Heureusement, ça non plus n’existait pas à l’époque!

Retour au présent. Pour 2009, l’Eclipse adopte une silhouette légèrement retouchée. De nouveaux boucliers avant et arrière, à deux tons pour le coupé GT-P essayé, distingue la nouvelle cuvée.

L’imposant aileron qui coiffe le hayon est une nouveauté qui distingue la GT-P 2009.