Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Juke SL TI 2011 : essai routier

Nissan Juke SL TI 2011 : essai routier

Jukeazoïde Par ,

Au diable les essais routiers conventionnels! Parfois, il arrive que j'essaie un véhicule si unique et si intrigant qu'il attire les foules à la station-service, au gym et au resto. Plusieurs personnes viennent me voir, généralement avec les mêmes questions. Dans pareils cas, un petit «questions-réponses» semble plus approprié qu'un compte rendu ordinaire.

Pour la première fois dans ma carrière de journaliste, un véhicule dont le prix n'atteint pas les six chiffres et dont le moteur ne génère pas 500 chevaux engendre assez de «buzz» pour m'écarter des conventions éditoriales. J'espère que le patron ne m'en voudra pas trop...

L'étrange physionomie du Juke se veut un amalgame d'éléments provenant de différents véhicules. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

D'ailleurs, la compagnie ne s'est pas trop préoccupée des conventions en développant sa toute nouvelle création, le Nissan Juke 2011. Voici sans plus tarder les questions auxquelles j'ai dû répondre le plus fréquemment lors de mon essai routier de ce petit multisegments.

Q: Pourquoi l'avoir dessiné comme ça?
R: Selon le vice-président sénior du design et chef de la création de Nissan, Shiro Nakamura, l'étrange physionomie du Juke se veut un amalgame d'éléments provenant de différents véhicules.

«Le design fait preuve d'un réel optimisme en combinant des éléments de deux genres pour créer un multisegments saisissant qui déborde de style et d'assurance. Selon nous, ces qualités se reflètent dans les acheteurs du Juke», affirme-t-il.

Dernier cri, contradictoire et masculin sont tous des mots clés qu'on retrouve dans la littérature de Nissan pour décrire le Juke. Dessiné à Londres et peaufiné au Japon, son manteau détonne et rend perplexe. À ce qu'il paraît, c'est exactement ce que recherche l'acheteur d'un Juke.

Oui, il semble bizarre à première vue mais, en le regardant de plus près, quelques détails uniques viennent lui donner de l'éclat. (Avis aux lecteurs : allez le voir en personne, car les photos ne lui rendent vraiment pas justice.)

Q: Quelles lumières sont les phares?
R: Les grosses rondes au milieu du pare-chocs. Celles en forme d'yeux au sommet des ailes servent de clignotants. Les feux antibrouillard, eux, se trouvent au bas.

Les phares s'avèrent puissants et très appréciés quand on conduit le soir en hiver. Toutefois, leur bas positionnement les rend faciles à salir et à obstruer par le sel et autres débris de la route. En conséquence, il faut les nettoyer plus souvent.

Les phares s'avèrent puissants et très appréciés quand on conduit le soir en hiver. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)