Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan TITAN et TITAN XD 2017 : premières impressions

Nissan TITAN et TITAN XD 2017 : premières impressions

Couvrir tout le marché Par ,

La nouvelle camionnette Nissan TITAN adopte une stratégie intéressante. Contrairement à Ram, par exemple, le moteur diesel est arrivé sur le marché en premier, pour l’année-modèle 2016, et le moteur à essence vient ensuite pour 2017. Par ailleurs, il y a d’abord eu la TITAN XD de calibre supérieur (diesel ou essence) et maintenant voici la TITAN conventionnelle (essence seulement).

Les Nissan TITAN et TITAN XD 2017 proposent chacune un modèle ordinaire (disponible en versions S, SV, SL et Platine Reserve) et un modèle Pro-4X axé sur le hors-route. Dans ce dernier cas, on peut quasiment parler d’un autre véhicule à part entière (pensez F-150 et Raptor) avec ses pneus tout-terrain, ses amortisseurs Bilstein, ses plaques de protection en dessous et ses marchepieds latéraux qu’on a supprimés.

Notre essai s’est déroulé sur plusieurs jours d’octobre dans la magnifique région de Charlevoix, dont les paysages et l’agriculture ont inspiré de nombreux peintres au fil des ans.

Moteur à essence
La grande nouveauté pour 2017 est l’ajout non pas d’un, mais bien de 2 moteurs à essence, à commencer par un V8 de 5,6 litres qui développe 390 chevaux et 395 livres-pied de couple, suivi d’un V6 plus écoénergétique en 2017.

Dès le démarrage, on peut entendre le V8 en question se gargariser à travers l’échappement. Puis, en poussant un peu plus la machine, le son s’apparente davantage à un muscle car qu’à une camionnette de travail. Rien de trop bruyant ou provocant, par contre; j’ai trouvé le fonctionnement du moteur très doux et il est capable d’effectuer même les manœuvres les plus difficiles (comme dépasser des véhicules lents dans une côte) sans nous rendre sourds ou nous faire vibrer la cage thoracique.

On peut remercier en partie la boîte automatique Jatco à 7 rapports (les modèles diesel utilisent une boîte Aisin à 6 rapports). Je l’aime bien parce que son rapport additionnel nous permet d’exploiter plus facilement le moteur à essence moins riche en couple.

D’autre part, plusieurs changements au niveau du châssis et de la cabine rendent la conduite plus silencieuse. Je pense au parebrise et aux vitres latérales en verre laminé acoustique (normalement réservé aux voitures et VUS de luxe), ce qui fait que les occupants peuvent discuter entre eux sans devoir hausser la voix. Ensuite, l’isolation à triple couche du tableau de bord entraîne à elle seule une réduction de 3 décibels par rapport à la génération sortante. C’est bon pour le nouveau V8 plus raffiné, mais ça fait surtout une différence avec la TITAN XD Diesel. Ce n’est pas tout : des supports de carrosserie actifs diminuent le bruit de 10 décibels.

Au-delà du silence, il doit y avoir le confort. En version Platine Reserve ou Pro-4X Luxe, c’est le summum : de somptueux sièges en cuir, des garnitures en bois véritable, des assises chauffantes aux 2 rangées, un volant chauffant et un climatiseur automatique à 2 zones nous font presque oublier qu’on conduit une camionnette.

En ce qui concerne la technologie, cependant, il y a encore du rattrapage à faire. Alors que les Ram 1500 et Ford F-150 présentent de gros écrans multimédias modernes, celui de 7 pouces de la Nissan TITAN 2017 paraît plus petit qu’en réalité, son infographie laisse un peu à désirer et sa surface tactile réagit moins vite. Pire encore, le plastique et les boutons qui l’entourent sont franchement ordinaires. C’est une camionnette, alors on s’en fout, vous dites? Peut-être, mais la compétition est extrêmement féroce de nos jours et les acheteurs s’intéressent de plus en plus à ce genre de choses, surtout ceux pour qui la camionnette représente bien plus qu’un outil de travail. J’aime toutefois l’affichage au milieu des cadrans, car il fournit toutes sortes d’informations en gros caractères clairs. En outre, la vue aérienne offerte par le système de visualisation du périmètre de Nissan est une vraie bénédiction quand il faut stationner un gros véhicule comme celui-ci.

En termes d’espace, pas de problème pour assoir toute la famille. Les TITAN et TITAN XD sont vastes à l’intérieur, avec un dégagement pour les jambes de 1 061 millimètres à l’avant et 978 millimètres à l’arrière. Notez que ces chiffres sont ceux de la cabine double; les cabines simple et King Cab seront disponibles ultérieurement.

Une fois les enfants laissés à l’école, vous pourrez bien sûr relever les assises arrière pour accéder à du rangement caché. Une autre alternative est de créer un plancher plat capable de transporter 136 kilos.

Parlant de transport…
De par son V8 plus léger, la Nissan TITAN 2017 possède une charge utile supérieure au modèle XD Diesel, soit 1 610 kilogrammes au lieu de seulement 1 145. Les futures cabines simple et King Cab seront limitées à une caisse de 8 et 6,5 pieds, respectivement, tandis que la caisse qui accompagne la cabine double actuelle peut être longue de 5,5 ou 6,5 pieds.

Les caisses plus courtes bénéficient du système Utili-trak de Nissan, qui permet d’installer divers supports et fixations. De plus, les boîtes de rangement de chaque côté de la caisse s’avèrent idéales pour transporter des articles sales ou mouillés… ou encore réfrigérer des boissons une fois remplies de cubes de glace. C’est mieux que le système Rambox de Ram parce que les boîtes de Nissan sont amovibles (une chance, car elles accaparent de l’espace dans la caisse). En revanche, l’accès au contenu à partir de l’extérieur de la camionnette est plus compliqué (les boîtes de Ram sont intégrées aux ailes).

Nous avons chargé 362 kilos de pommes dans la caisse pour mettre les nouvelles Nissan TITAN à l’épreuve. Ce n’est que le tiers, voire le quart de leur capacité officielle, mais ça reste une charge considérable. Or, l’accélération n’a pratiquement pas été affectée. Même dans des montées de 10 %, les camionnettes fonçaient sans hésiter. Idem pour le freinage. Un autre avantage, bien sûr, c’est un roulement adouci. Voyez-vous, la TITAN emploie encore des ressorts à lamelles à l’arrière et, bien que ceux-ci aient été améliorés, nous avons détecté un peu de sautillement sur les routes bosselées quand la caisse était vide. Toutefois, avec la montagne de pommes qui écrasait la suspension arrière, le problème ne se posait pas.

Du gros remorquage
Si la Nissan TITAN 2017 a de bonnes capacités de remorquage, la TITAN XD Diesel vole la vedette avec sa capacité de 5 460 kilos. Imaginez une grosse remorque attachée à l’arrière et transportant une chargeuse Bobcat; c’est exactement comme ça que nous l’avons testée. Que ce soit en montant une côte, en descendant, en négociant un virage ou peu importe, rien ne pouvait l’arrêter. C’était impressionnant.

Le V8 diesel génère un couple de 555 livres-pied, rien de moins, ce qui permet de suivre facilement le rythme de la circulation et même de dépasser dans des pentes abruptes. Quand vient le temps de redescendre, le mode de remorquage (qu’on active en appuyant sur une touche au bout du levier de vitesses sur la colonne de direction) sollicite le frein moteur dès qu’on appuie une fois sur la pédale. La boîte automatique se charge du reste et on épargne ainsi les disques et plaquettes de freins. N’oublions pas le module de commande de freins de remorque (que j’aurais aimé un peu plus simple d’accès).

La caméra de recul de la TITAN montre une ligne pour nous aider à reculer la camionnette vis-à-vis la barre d’attelage. C’est bien, mais rien à voir avec les nombreux dispositifs d’assistance qu’on retrouve sur la nouvelle Ford Super Duty 2017. Je sais que la comparaison ne semble pas juste, mais puisque Nissan essaie de combler un vide entre les camionnettes dites légères et celles de service lourd, ses ingénieurs auraient dû déployer un peu plus d’efforts ici.

Pour les besognes extrêmes
En plus d’une attache-remorque conventionnelle et à sellette, la Nissan TITAN XD Diesel 2017 peut être munie d’un attelage en col de cygne. C’est logique, car les remorques de ce type sont faites pour bien travailler sur les routes inégales.

À propos, le modèle Pro-4X que nous avons essayé a gravi une montagne de ski sans aucune difficulté. Par la suite, sur des chemins de gravier, la suspension a absorbé les chocs sans broncher ou presque, neutralisant du même coup les mouvements indésirables de la carrosserie. Quant au système de contrôle en descente, il m’a moins impressionné : il limite le véhicule à une vitesse beaucoup trop lente et l’intervention de l’ABS se fait de manière brusque et bruyante.

Sur du gravier moins compacté, le genre qui force le système antipatinage à agir plus souvent, j’ai bien aimé la transparence de la TITAN. Ceci dit, je me demande si des conducteurs moins expérimentés souhaiteraient que le système se fasse davantage sentir. 

La pluie et le beau temps
Les premiers jours de notre essai ont été marqués par un temps orageux ― la métaphore parfaite pour décrire la chaude lutte que se livrent les fabricants de camionnettes pleine grandeur. Peut-on dire que Nissan a fait ses devoirs? Selon moi, oui; d’ailleurs, le beau ciel bleu à la fin de l’essai semblait l’illustrer. La TITAN XD Diesel peut tenir tête aux camionnettes heavy-duty plus dispendieuses, tandis que la TITAN de base se veut une bonne alliée tant en ville que lors des grandes promenades.

Certes, le design ne fait pas l’unanimité, mais le capot plus bas de la Nissan TITAN la rend plus attrayante que les modèles XD. Par surcroît, le prix de départ de 44 650 $ pour la cabine double est inférieur à celui des Ford et Chevrolet comparables. À 53 400 $, la TITAN XD Diesel coûte 6 600 $ de moins qu’une F-250 Lariat. Ce sera intéressant de voir les prix des versions à cabine simple et à caisse longue, car on peut généralement acheter ce type de camionnette pour moins de 30 000 $. Si Nissan parvient à séduire quelques gestionnaires de flottes, attention.

Les capacités sont définitivement au rendez-vous, alors les consommateurs qui ne sont pas attachés à une marque de camionnettes en particulier devraient à coup sûr essayer la Nissan TITAN 2017. Même ceux qui le sont devraient au moins la considérer.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Nissan Titan 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Nissan Titan XD 2017
Nissan Titan XD 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Heyman
Photos du Nissan Titan 2017