Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Versa à Hayon 1.8 S 2010 : essai routier

Nissan Versa à Hayon 1.8 S 2010 : essai routier

Le calme avant la tempête Par ,

Depuis son introduction durant l’été de 2006, la Nissan Versa a constitué un choix populaire au Canada. La catégorie des sous-compactes était plutôt tiède il y a quelques années, mais se réchauffe drôlement à présent, puisque les Ford Fiesta et Mazda2 commencent à aboutir dans leurs concessions respectives. Attendez-vous à accueillir les Mitsubishi Colt et VW Polo, quoiqu’aucune des deux n’ait été officiellement annoncée.

Depuis son introduction durant l’été de 2006, la Nissan Versa a constitué un choix populaire au Canada. (Photo: Michel Deslauriers/Auto123.com)

Durant la première moitié de 2010, la Versa figure en troisième position au niveau des ventes de sous-compactes, tout juste derrière la Toyota Yaris et loin derrière la Hyundai Accent.

On l’a dit dans le passé et on le dira encore, la plus grande vertu de la Versa, demeure son espace intérieur. À cet endroit, que vous soyez assis à l’avant ou à l’arrière, vous aurez la sensation de vous retrouver à bord d’une voiture plus grosse : il y a amplement de dégagement pour la tête, et les sièges sont poussés contre les panneaux de porte afin que les occupants ne se frottent pas les épaules.

En fait, au niveau de l’espace pour les passagers, aucune autre sous-compacte ne fait mieux. Quant au volume de chargement avec la banquette arrière en place ou rabattue, la Versa ne concède sa première place qu’à la Honda Fit et supplante pourtant toutes les autres concurrentes. Abaisser le dossier arrière ne crée pas un plancher de chargement plat comme dans la Fit, cependant.

En finition 1.8 S, on obtient un garnissage en tissu de style fourrure de souris, une colonne de direction inclinable, des garnitures peintes de couleur argent, un dossier arrière divisible 60/40, un lecteur CD qui ne lit malheureusement pas les fichiers MP3, quatre haut-parleurs et six sacs gonflables. Il y a peu de détails à l’intérieur qui révéleraient un assemblage bon marché.

Notre voiture d’essai est équipée de l’Ensemble option plus, ce que nous recommandons fortement. Il ajoute climatiseur, télédéverrouillage, glaces électriques et vide-poches de portes arrière, et n’ajoute que 1 600 $ au prix total. On profite également de l’ensemble CDV à 800 $, qui ajoute freins antiblocage ainsi que systèmes antipatinage et contrôle de stabilité. C’est un bon choix pour ceux qui veulent un peu plus d’assurance au volant.

Il y a peu de détails à l’intérieur de l'habitacle qui révéleraient un assemblage bon marché. (Photo: Michel Deslauriers/Auto123.com)