Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premières impressions: Suzuki SX4 2007

Premières impressions: Suzuki SX4 2007

Par ,

Une belle italienne?

Ceux qui me connaissent savent l'intérêt que je porte aux voitures italiennes. Pour ce premier essai effectué pour Auto123.com, je m'attendais à tout sauf à une italienne... En effet, c'est de Suzuki dont il s'agit, plus particulièrement de son tout nouveau modèle, la Suzuki SX4, S pour Sport, X pour X-over (cross-over), multisegment en anglais, et 4 pour
(Photo: Suzuki)
quatre saisons. Reprenant la plate-forme allongée de la Suzuki Swift, la SX4 affiche le gabarit d'une compacte et la hauteur d'une mini-fourgonnette. Quatre portes, un hayon et des sièges rabattables confirment sa vocation de voiture familiale pratique, tandis que son système de transmission aux quatre roues la rapproche d'un tout-terrain.

Quant à la connexion italienne, sachez que la SX4 a été élaborée en collaboration avec le constructeur italien Fiat et que le dessin est signé Ital Design, la maison fondée par Giugiaro. D'ailleurs, la version européenne de cette Suzuki est construite en Hongrie, dans la même usine qui produit... la Fiat Seidici (16 en italien). De là à dire qu'elle a des allures de Fiat Grande Punto, il n'y a qu'un pas. Au premier coup d'oeil, on est donc séduit par ces rondeurs et cette allure sympathique qui nous éloigne résolument des formes torturées de l'Aerio.

Premier contact
L'oeil étant séduit, passons à présent aux autres sens. Étant perchée plus haut que la normale, la SX4 autorise un accès facile à bord, l'assise des sièges étant pratiquement à hauteur des fesses. Quant au toit surélevé, il
(Photo: Alain Raymond, Auto123.com)
procure aux occupants un dégagement considérable en hauteur. En somme, une position assise à la verticale que connaissent bien les propriétaires de Toyota Yaris, Smart ForTwo et autres voitures dites « verticales ». Précisons que cette configuration explique le fait que des voitures aussi courtes soient si spacieuses. Même constat à l'arrière qui présente un espace appréciable pour les passagers et qui peut sensiblement augmenter le volume de chargement lorsqu'on rabat l'un ou les deux dossiers de la banquette puis l'assise au complet.

À l'avant, si le volant est réglable en hauteur, les sièges ne le sont pas, un handicap pour certains conducteurs de grande ou de petite taille. Le confort est par contre tout à fait convenable, tout comme le soutien latéral en virage. La ceinture de caisse basse (contrairement à celle de la Toyota Matrix/Pontiac Vibe), la présence d'une vitre triangulaire latérale à l'avant et le grand pare-brise fortement incliné procurent à l'habitacle une belle luminosité. À ce constat positif vient s'ajouter un élément de taille : le silence de fonctionnement. Bruits de vent et de moteur sont en effet très bien maîtrisés et nul n'est besoin de hausser le ton pour converser paisiblement ou écouter la radio à 120 km/h.

La mécanique
Animée par un 4 cylindres de 2 litres à deux arbres à cames en tête et 16 soupapes, la Suzuki SX4 affiche une puissance de 143 chevaux à 5 800 tours/minute et un couple de 136 livres-pied à 3 500 tours/minute. Le moteur de fabrication japonaise est couplé à une boîte manuelle à 5 vitesses ou à une automatique à 4 rapports, le tout allié à un système de transmission intégrale intelligente qui fonctionne selon trois modes, actionnés par un interrupteur situé sur la console. En mode 2WD (2 roues motrices), la SX4 agit comme une traction avant, ce qui favorise l'économie d'essence. En mode AUTO, la transmission fait varier automatiquement la répartition du couple sur les quatre roues, en envoyant entre 0 et 50 %
(Photo: Suzuki)
du couple vers les roues arrière, selon l'adhérence disponible. Enfin, en mode LOCK, le différentiel arrière se verrouille partiellement transmettant entre 30 et 50 % du couple aux roues arrière. Le mode LOCK se désactive automatiquement à plus de 60 km/h.

Ce système unique en son genre dans cette catégorie de véhicule procure à la Suzuki SX4 une polyvalence qui convient parfaitement à sa vocation de véhicule 4 saisons, une désignation à ne pas confondre avec un véritable tout-terrain à 4 roues motrices. Précisons que pour le marché canadien, la Suzuki sera livrable en trois versions : la SX4 à traction avant, la JX avec intégrale en option, et la JLX avec intégrale de série.