Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru B9 Tribeca 2007 : Essai

Subaru B9 Tribeca 2007 : Essai

Par ,

Jamais depuis l'Edsel un véhicule a-t-il été davantage critiqué par la presse automobile que le Subaru Tribeca. Après son lancement en 2005, un journaliste américain est même allé jusqu'à comparer son devant à une partie de l'anatomie féminine qu'on ne risque jamais de voir offerte en option sur un véhicule. Certains le trouvent attirant tellement il est laid, alors que d'autres ne peuvent s'empêcher de dire qu'il ressemble à l'arrière-train d'un éléphant!

Le faciès du Tribeca suscite la controverse depuis son lancement.

En 2007, la physionomie proéminente du Tribeca a été rendue plus sobre par l'absence de chrome sur la calandre noire. En revanche, le nouveau modèle Édition Limitée, dévoilé au dernier Salon de l'auto de Chicago, rejette toute notion de sobriété avec ses jantes en alliage chromées de 18 pouces et sa brillante calandre chromée. Essayez de comprendre quelque chose!

Baptisé d'après l'un des secteurs branchés de Manhattan (et le lieu où Robert DeNiro s'est fait connaître), le Tribeca affiche un design unique d'inspiration européenne. Dans l'univers de plus en plus achalandé des VUS et véhicules multisegments, il ne passe certainement pas incognito. La mention «B9» jadis accolée devant le nom Tribeca référait au moteur «boxer» (B) et au châssis (9).

L'extérieur est caractérisé par une ceinture de caisse élevée, des ailes élargies et musclées, des feux arrière horizontaux qui enveloppent les coins ainsi qu'une ligne de toit courbée. Beaucoup regardent le Tribeca avec un air d'incompréhension, le pointent mesquinement et s'exclament à haute voix: «Mon Dieu qu'il est laid!» Certes, il y en a quelques-uns qui le trouvent original, voire joli.

Le gros de l'attention est bien sûr attiré vers la calandre, dont la forme tente d'évoquer un avion vu de face. Plusieurs journalistes ont mentionné que ce design ressemblait à celui d'Alfa Romeo et ce n'est pas une coïncidence: le styliste en chef de Subaru, Andreas Zapatinas, a déjà travaillé pour cette compagnie. Toutefois, il soutient que la calandre du Tribeca est strictement inspirée de la tradition aéronautique de Subaru. Le plus drôle, c'est que Zapatinas a été embauché après que le design extérieur du Tribeca eut été complété. Il a cependant le mérite d'avoir dessiné le superbe et futuriste «bi-habitacle».

Andreas Zapatinas, anciennement d'Alfa Romeo, est le designer responsable du look controversé du Tribeca.