Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru B9 Tribeca Limited 2006 - Partie 1

Subaru B9 Tribeca Limited 2006 - Partie 1

Un nouveau VUS multisegments qui suscite des émotions partagées Par ,

Un nouveau VUS multisegments qui suscite des émotions partagées

Enfin. Le constructeur automobile qui nous a donné la familiale sport multisegments vient de lancer son utilitaire multisegments. À en juger par
En dépit d'un marketing agressif, le fait est que le B9 Tribeca n'est pas si différent des autres VUS multisegments déjà disponibles sur le marché. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
les publicités à la télé, dans lesquelles on voit le nouveau B9 Tribeca dépasser d'autres VUS et leur faire mordre la poussière, on pourrait croire que Subaru a réinventé le segment au grand complet.

En dépit de ce marketing agressif, le fait est que le B9 Tribeca n'est pas si différent des autres VUS multisegments déjà disponibles sur le marché. En effet, bien qu'il soit très récent et qu'il se compare favorablement sous certains points à des véhicules comme l'Acura MDX, le Buick Rendezvous, le Chrysler Pacifica, le Ford Freestyle ou le Volvo XC90, le Tribeca passe parfois à côté de la track, si vous me permettez l'expression.

Je ne serais peut-être pas aussi critique à l'égard du nouveau VUS de Subaru si la compagnie ne se vantait pas autant dans ses annonces. Après tout, certains des véhicules qu'elle dénigre en disant qu'ils sont «désuets» sont en fait de très bons joueurs dans le marché des VUS
Bien qu'il soit très récent et qu'il se compare favorablement sous certains points à la compétition, le Tribeca passe parfois à côté de la track. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
multisegments - et je ne parle pas que de ventes. Par exemple, la publicité essaie de faire paraître le superbe MDX comme un anachronisme automobile. Ce dernier se trouve certes à la fin de son cycle, mais il demeure un véhicule formidable.

Bon, je ne vais pas commencer à défendre chacun des modèles que Subaru tente d'attaquer dans ses publicités; je vais plutôt parler directement du B9 Tribeca en abordant ses nombreux attributs et ses quelques lacunes. Je prendrai le temps de comparer des caractéristiques spécifiques avec ses principaux rivaux - une démarche équitable compte tenu du traitement sévère que Subaru a réservé à la compétition.

Commençons par le stylisme. Peu de véhicules réussissent à créer une impression aussi forte sur des acheteurs potentiels que le Tribeca.
Peu de véhicules réussissent à créer une impression aussi forte - bonne ou mauvaise - sur des acheteurs potentiels que le Tribeca. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
Certains tombent en amour avec sa forme audacieuse, tandis que d'autres ne peuvent s'empêcher de rire. Personnellement, je suis impressionné de voir qu'une compagnie qui a peu fait preuve de créativité dans le passé - hormis avec le Brat et le Baja - est finalement résolue à s'afficher comme unique.

Ceci dit, je ne pense pas que mon opinion sur sa calandre insolite ait une quelconque valeur. Je suis sûr que vous en avez votre propre idée. Si vous l'aimez, vous l'aimez sans doute énormément; sinon, vous n'êtes probablement pas le genre de personnes qui achèteraient du Subaru. Ou se peut-il que je me sois trompé sur l'acheteur type de Subaru?

J'en profite donc pour relater une anecdote. J'étais en train de faire le plein à la station-service quand une femme dans la trentaine qui
Si vous l'aimez, vous l'aimez sans doute énormément; sinon, vous n'êtes probablement pas le genre de personnes qui achèteraient du Subaru. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
regagnait son Ford Escape s'est approchée de moi et m'a dit: «C'est vraiment beau ce véhicule-là. C'est quoi?». Comme elle regardait le derrière du Tribeca à ce moment, je lui ai dit de jeter un coup d'oeil au faciès et de me dire si elle aimait autant le style à l'avant, après quoi je lui ai révélé l'identité du modèle. Bien sûr, je lui ai précisé que ce véhicule n'était pas le mien et qu'elle pouvait dire tout ce qui lui passait par la tête. «Wow! C'est futuriste», m'a-t-elle répondu. Quand je lui ai demandé ensuite si elle trouvait son allure étrange, elle m'a rétorqué: «Pas du tout. J'aime vraiment ça. Combien ça vaut?». Elle n'a même pas sourcillé quand je lui ai annoncé que le prix de mon modèle d'essai était de 52 000 $. En s'en allant, visiblement éprise, elle gardait un oeil sur la route et un autre sur le nouveau Tribeca. À n'en pas douter, l'audace de Subaru vient tout juste de lui gagner une admiratrice qui n'avait peut-être jamais porté attention à cette marque auparavant.