Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Impreza 2.5i à 5 portes 2008 : essai

Subaru Impreza 2.5i à 5 portes 2008 : essai

Essai père fille Par ,

Essai père fille

Catherine, ma fille, conduit une Impreza Édition spéciale 2003 depuis près de trois ans. Avec l'arrivée de la mouture 2008, nous nous demandions quels progrès avait enregistrés Subaru avec cette nouvelle génération. Nous avons fait l'essai des deux versions à 5 portes, soit la version de base à boîte de vitesses manuelle et la version sport à boîte automatique. Notre verdict est unanime : les 2008 sont belles, douces à conduire et conservent leurs qualités premières : une tenue de route superbe, sans compter une motricité imbattable l'hiver ou sous la pluie.

Malgré la refonte, l'Impreza n'a rien perdu de son charme.

Enjolivée

La réaction première de Catherine en voyant les nouvelles Impreza a été : « Wow ! J'en veux une ! » Et dans son groupe de jeunes (de 18 à 23 ans), on reconnaît que cette nouvelle Impreza est plus belle que l'ancienne. Les 30 ans lui trouvent un air moins machiste avec ses lignes élancées. Ils l'associaient davantage à son héritage rallye, ce que la nouvelle version n'a pas encore démontré. La calandre ne fait pas l'unanimité, mais les lignes latérales de l'arrière ont conquis ces jeunes. Ses rondeurs leur plaisent. Elle est entrée dans la modernité. Elle se fait remarquer. Tous lui reprochent l'absence d'un toit ouvrant, au moins à titre d'option : consolez-vous, Subaru devrait l'offrir l'an prochain. Personnellement, je regrette la perte de la version familiale, un excellent vendeur au pays. On perd ainsi un peu de volume de chargement, déjà limité. Mais grâce à son hayon, on maintient une polyvalence de chargement intéressante, notamment avec les dossiers divisibles et rabattables de la banquette arrière.

De la place enfin
Catherine, et je partage son opinion, trouve que les Impreza manquaient sérieusement de rangement pratique. Les nouvelles 2008 sont enfin au goût du jour avec leurs multiples espaces pour les bouteilles et les tasses. On peut déposer ses verres fumés, son portable sans les perdre de vue. Les portières jouissent enfin de vrais vide-poches pour y déposer bouteille et cartes routières.

Habitacle repensé
L'accès à bord est facile. On notera une nouveauté du côté de Subaru : des cadres de glaces latérales. Cet ajout donne l'impression d'une solidité accrue quand on ferme les portières, mais augmente les bruits éoliens. Les lignes du tableau de bord plus arrondies, qui se marient au style de la voiture, rehaussent le plaisir d'être à bord. Le conducteur jouit d'un siège réglable en hauteur, d'un volant télescopique de série, même dans la version de base. Les glaces électriques et la climatisation font partie de l'équipement de série ainsi que le régulateur de vitesse.

Les produits Subaru sont tous proposés avec un équipement de base très complet.