Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Legacy 2.5i Commodité 2012 : essai routier

Subaru Legacy 2.5i Commodité 2012 : essai routier

Me semble que t'as changé... Par ,

On a beaucoup louangé l’ancienne génération de la Subaru Legacy. Bien que petite pour une berline intermédiaire, elle jouissait d’un léger côté sportif qu’on aimait bien, en plus de son habile transmission intégrale pour affronter nos rudes hivers.

Mais depuis deux ans, la Legacy est plus grosse… beaucoup plus grosse. Elle affiche désormais un gabarit similaire à celui de la Toyota Camry, afin d’attirer plus d’acheteurs recherchant une grosse berline conventionnelle. La Legacy est tombée dans la conformité du segment; elle possède pourtant bien des atouts, et mérite d’être mieux connue par ceux appréciant une voiture confortable, silencieuse et raffinée.

Un nuage
On aime détester les boîtes de vitesses à variation continue, CVT pour les intimes, mais je ne peux adresser de reproches à celle équipant désormais la Legacy. Elle tire le maximum du moteur 4-cylindres à plat de 2,5 L : au décollage du moins, en ce qui concerne la réactivité de l’accélérateur, on a l’impression d’exploiter davantage les 170 chevaux et 170 lb-pi de couple annoncés, et la boîte y contribue.

Notre Legacy 2.5i boucle le 0-100 km/h en 8,7 secondes, offrant une meilleure performance que la version participant à notre plus récent match comparatif de berlines intermédiaires. Elle a également mieux performé au niveau de l’économie d’essence, avec une moyenne de 8,8 L/100km.

Grâce à sa suspension raffinée et ses pneus tourisme de 16 pouces, les versions basiques de la Legacy disposent d’un roulement très confortable, alors que les bruits de la route sont bien isolés. En revanche, la tenue de route de la voiture n’invite aucunement à la conduite sportive. À 100 km/h sur l’autoroute, le moteur tourne à seulement 1 800 tr/min. À bord de cette Legacy, la vie est relaxe et apaisante.

Un gros atout de cette berline, comme dans presque toutes les Subaru, c’est leur transmission intégrale. Elle figure parmi les plus habiles lorsque la chaussée devient glissante, grâce à sa prise constante. Toutefois, ce type de système pénalise théoriquement l’économie d’essence. Chez les concurrentes de la Legacy, seules les Ford Fusion et Suzuki Kizashi offrent un rouage intégral.

Sobre environnement
L’habitacle de la Legacy propose une finition soignée, avec des matériaux de bonne qualité. Le design est un exemple de bon goût et de simplicité, mais l’apparence est plutôt sobre. Cependant, avec des rivales comme la Toyota Camry et la Honda Accord, et le type de clientèle recherché, pas besoin de prendre des risques avec un style plus aventureux.

Les garnitures argentées sur le tableau de bord et les panneaux de porte ajoutent un peu de contraste, mais sont toujours vulnérables aux égratignures. En contrepartie, les commandes sont bien disposées et les instruments très lisibles.

Ce qui m’agace vraiment, c’est le système de connectivité téléphonique à mains libres Bluetooth dans cette version de la Legacy. Un modèle qui s’insère dans le compartiment de rangement de la planche de bord centrale, le système utilise ses propres haut-parleurs et semble avoir été installé chez le concessionnaire, pas en usine, brisant l’harmonie du tableau de bord. Mais bon, il fonctionne, c’est l’important.

Depuis sa refonte en 2010, la Legacy offre évidemment beaucoup plus d’espace pour les passagers avant et surtout arrière. Sans être aussi volumineuse que l’immense Accord, la Subaru se compare très bien à la Camry ainsi qu’aux Mazda6 et Chevrolet Malibu. Quant au coffre, son volume de 415 litres la place légèrement en dessous de la moyenne du segment; de plus, le couvercle court ne s’ouvre pas très haut et gêne l’accès au coffre.

Prix compétitif, rouage intégral en prime
La Subaru Legacy 2.5i 2012 avec le groupe commodité se détaille à 26 395 $. Son équipement de série comprend un climatiseur, un régulateur de vitesse, une colonne de direction télescopique, des phares automatiques, un siège du conducteur à commande électrique, des sièges avant chauffants et des jantes en alliage de 16 pouces.

En comparaison, la Toyota Camry LE avec Groupe amélioré coûte 26 120 $ et la Honda Accord SE coûte 26 090 $. À prix et équipement similaires, on peut donc se retrouver au volant d’une Legacy qui offre, en prime, une transmission intégrale.

Pour obtenir les versions intégrales chez Ford et Suzuki, sachez que la Fusion SEL à TI coûte 31 499 $ et la Kizashi S 27 995 $.

On s’ennuie de l’ancienne Legacy plus svelte et plus dynamique. Toutefois, il faut admettre que Subaru a conçu une adversaire de taille aux meilleures berlines intermédiaires, au niveau de l’espace intérieur et de la conduite. Et lorsqu’on voit les chiffres de ventes dans cette catégorie, on comprend bien la décision de métamorphoser la Legacy. Si c’est ce type de berline que vous recherchez, vous serez impressionnés par l’espace, le confort et le sentiment de sécurité à bord de cette grosse Subaru.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Subaru Legacy 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Subaru Legacy 2.5i groupe Commodité 2012
    Subaru Legacy 2.5i groupe Commodité 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article