Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki Kizashi 2010 : premières impressions

Suzuki Kizashi 2010 : premières impressions

On n'a pas de manuel encore, mais la Suzuki Kizashi est aussi tranchante qu'un shuriken Par ,

« KAH-zashi??? », demandais-je.

« Non, non : KEE-zashi!! »

Le président de Suzuki Canada, Seiichi Maruyama, m’expliquait le nom de leur dernier modèle. C’est un terme japonais signifiant « quelque chose d’extraordinaire s’en vient ».

Sur la route, elle représentera fièrement la marque dans le segment des intermédiaires en s’en prenant aux Camry, Fusion, Malibu et Mazda6 de ce monde.

Kizashi est une petite berline intermédiaire unique et futée qui flanquera les produits hors route comme les Grand Vitara et XL7 chez les concessionnaires Suzuki. Sur la route, elle représentera fièrement la marque dans le segment des intermédiaires en s’en prenant aux Camry, Fusion, Malibu et Mazda6 de ce monde.

Elle ne dispose que d’un moteur : un quatre cylindres de 2,4 litres tout en aluminium déployant 180 généreux chevaux. Voilà une bonne nouvelle pour les friands de puissance. En revanche, si vous privilégiez l’adhérence en toute condition, vous serez ravi d’apprendre que les modèles canadiens profitent d’une transmission intégrale de série.

Avec cette transmission « intelligente », le conducteur peut désactiver le système ou sélectionner un mode entièrement automatique au besoin. Il y aura également un modèle à traction avec boîte manuelle à six vitesses, mais uniquement aux États-Unis.

Et pourquoi pas ici, me demandez-vous? Selon Suzuki, près de la moitié des acheteurs du marché prévu pour la Kizashi optent pour la transmission intégrale lorsqu’elle est offerte. Devant la logistique et la complexité de la production, Suzuki n’a pas eu à y penser deux fois.

Vous savez, des fois ce ne sont que les chiffres qui comptent. En effet, les chiffres expliquent nettement pourquoi la Kizashi ne dispose pas d’une boîte manuelle au nord du 49e parallèle. Les grands amateurs de conduite rageront sûrement, mais une transmission à variation continue représentera tout de même la seule option ici.

Mais n’ouvrez pas encore le feu! Il semblerait que notre boîte manuelle bien-aimée est en train de se faire éliminer plus vite qu’un hangar plein de méchants dans un film de Jet-Li. Seulement environ 5 % des consommateurs optent pour une boîte manuelle en général aujourd’hui. Traduction : la plupart des acheteurs de Kizashi n’en voudront pas. Ainsi, Suzuki a décidé d’économiser et son temps, et son argent.

Évidemment, pour les 5 % qui se sentent lésés dans tout ça, il y a toujours les Subaru Legacy et Impreza avec transmission intégrale et boîte manuelle.

Elle ne dispose que d’un moteur : un quatre cylindres de 2,4 litres tout en aluminium déployant 180 généreux chevaux.