Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki XL7 2007 : essai à long terme (de 20 000 à 30 000 km)

Suzuki XL7 2007 : essai à long terme (de 20 000 à 30 000 km)

Au revoir, ce fut agréable Par ,

Au revoir, ce fut agréable !

Notre XL7 a cumulé beaucoup de kilométrage en raison de son côté pratique, de son nombre de places assises et de sa capacité de chargement. Durant ce dernier droit, voici les impressions générales qui ressortent des fiches d'évaluation.

Notez qu'on a dû changer de véhicule au cours de la période d'essai, ce qui n'est pas l'idéal pour ce type d'évaluation. Cependant, on a pu constater des choses intéressantes avec cette substitution. De plus, le second XL7 à notre disposition était muni du système de navigation, ce qui n'était pas le cas du premier.

Le XL7 se démarque visuellement, qu'on l'aime ou non.

Beau camion
D'abord, le premier commentaire qu'on reçoit sur le XL7, c'est le style de son museau. Durant ces derniers essais, on convient, en général, que le nez de ce Suzuki est bien réussi; selon un concepteur graphique dans la trentaine, les phares sont bien intégrés à la calandre. Un autre essayeur a trouvé l'esthétique du camion plutôt ordinaire. Bref, on peut féliciter Suzuki de faire preuve d'audace, car le XL7 se démarque visuellement, qu'on l'aime ou non.

Le confort des sièges a également été souligné. On a noté l'espace appréciable pour les occupants des deux premières rangées; toutefois, sans surprise, on note que c'est plus serré dans la 3e banquette. On a félicité Suzuki pour la finition de l'habitacle du XL7, notamment les appliques de similibois qui donnent une touche de luxe à l'atmosphère.

Selon les notes de nos essayeurs, dont une mère monoparentale de trois enfants, la conduite est très douce et, pendant ce temps, le silence règne dans l'habitacle. On n'a pas remarqué de bruits de vent ou de bruits de caisse. Le XL7 est facile à stationner, mais il le serait davantage si son diamètre de braquage n'était pas si grand.

Une fois de plus, le moteur a reçu sa part d'éloges pour sa puissance et sa souplesse. La boîte de vitesses automatique à 5 rapports est agréable, et l'on a grandement apprécié l'efficacité du mode manuel.

Système de navigation mal placé
La chaîne audio a suscité des plaintes pour plusieurs raisons, dont la piètre qualité de la sonorité; toutefois, une seule personne dans le lot a fait ce commentaire sur la sonorité. Un point négatif unanime, par contre, va à l'emplacement de la radio et de son écran tactile.

Ce dernier est fixé tellement bas dans la console centrale, que l'utilisation du système de navigation devient dangereuse. À quoi bon avoir les indications pour trouver une rue ou une adresse si l'on est constamment obligé de quitter la route des yeux ? En contrepartie, le système de navigation, lui, fonctionne très bien et se révèle facile à utiliser.

Les phares sont bien intégrés à la calandre.