Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Golf 2010 : premières impressions

Volkswagen Golf 2010 : premières impressions

Par ,

Mont-Tremblant, Québec — Conduire une nouvelle Volkswagen Golf, c’est comme revoir une amie de longue date. Un mélange de connu et d’inconnu stimule l’imaginaire et transforme une simple rencontre en véritable découverte.

Si la Golf adopte des traits renouvelés, elle retient néanmoins les attributs qui l’ont rendue populaire jusqu’ici.

Après tout, qu’elle se nomme Golf ou Rabbit, cette compacte à hayon meuble notre faune automobile depuis bientôt 35 ans. À la façon d’une Coccinelle et d’une Corolla, elle représente aujourd’hui une référence en matière de transport personnel pour des millions d’automobilistes. Ne sont-ils pas plus de 26 millions à l’avoir choisie depuis sa création?

Si la Golf 2010 adopte des traits renouvelés, elle retient néanmoins les attributs qui l’ont rendue populaire jusqu’ici : son habitacle ergonomique transformable et sa conduite agréable.

Cette voiture, que Volkswagen Canada a présentée à la presse automobile canadienne à Mont-Tremblant, propose également deux options qui font défaut à ses rivales, que sont les Mazda3, Mitsubishi Lancer Sportback, Toyota Matrix, Dodge Caliber et autres du genre. Aucune d’entre elles n’existe sous la forme d’une familiale. De plus, seule la Golf offre un moteur diesel : le TDI, un petit moulin performant et avare en carburant.

Une affaire de hayon!
On reconnaît la Golf 2010 à son nouveau « visage » : une calandre mise en valeur par des optiques plus travaillées et, sur certains modèles, de discrètes garnitures chromées. De plus, les flancs de sa carrosserie arborent désormais une ligne de caisse accentuée, qui les découpe de l’avant à l’arrière.

Cette Golf se distingue par ses poignées de portières inversées, du genre qu’on retrouve sur la Passat CC. Et puis, vue de derrière, ses feux arrière plus étalés donnent une allure de mini Touareg, estime mon collègue Mathieu St-Pierre!

Cette robe nouvelle habille pourtant une vague évolution de la plateforme de la Golf V (connue ici sous le nom de Rabbit). L’empattement n’a donc pas changé et les dimensions de la carrosserie varient très peu. Un bienfait, puisque la Golf V brillait par l’intégrité de son châssis.

Cinq modèles figurent au catalogue : les Golf 3-portes Trendline (de base) et Sportline (plus cossue), et les 5-portes Trendline, Comfortline et Highline.

On reconnaît la Golf 2010 à son nouveau « visage » : une calandre mise en valeur par des optiques plus travaillées.