Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Jetta 2.0L et 2.0 TDI 2011 : premières impressions (Vidéo)

Volkswagen Jetta 2.0L et 2.0 TDI 2011 : premières impressions (Vidéo)

Battre la concurrence à son propre jeu Par ,

Durant des années, et des années encore, la Jetta a été vendue et considérée comme une berline compacte haut de gamme. Pendant un bon bout de temps, on la voyait comme une étape entre les berlines compactes courantes et les berlines d’entrée de gamme des marques de luxe.

Cela signifie qu’une Jetta sous la barre des 20 000 $ n’a pas été disponible depuis environ 15 ans, contrairement aux Honda Civic, Mazda3 et Toyota Corolla, pour n’en nommer que quelques-unes. Évidemment, cela exclut la Jetta City, vendue exclusivement au Canada entre 2007 et 2009.

Volkswagen s’attend à doubler les ventes de la Jetta au Canada. (Photo: Michel Deslauriers/Auto123.com)

VW s’est donnée une mission : on veut sérieusement augmenter les ventes en Amérique du Nord avec une offensive de produits menée par la Jetta et la New Mid-Size Sedan (la remplaçante nord-américaine de la Passat, dont le nom sera probablement annoncé au Salon de Los Angeles), et le seul moyen d’y arriver est de battre la concurrence à son propre jeu. La Jetta 2011 est maintenant en vente pour aussi peu que 15 795 $.

Wô les moteurs—comment VW a-t-elle réussi à réduire le prix de la Jetta de 6 000 $ et en faire une meilleure voiture? Plusieurs mesures ont été prises, incluant certaines ayant généré un gros de tas de critiques. Analysons-les de plus près.

La Jetta est très importante pour VW Canada, puisque le segment des berlines compactes en est un extrêmement populaire. On s’attend à en vendre 24 000 durant la prochaine année (le double des ventes actuelles), et pour relever ce défi, on devait faire quelques compromis afin d’offrir quelques finitions à des prix rivalisant les Civic, Mazda3 et Corolla.

La plus grosse concession, celle qui a été débattue le plus par la presse automobile, c’est le retour du moteur à 4 cylindres de 2,0 litres à 8 soupapes, qui développe 115 chevaux et un couple de 125 livres-pied. Nous Canadiens, ne l’avons pas oublié, puisque les modèles City en sont équipés, mais au sud de la frontière, les versions de base de la Jetta semblent sous-motorisées sur papier.

En vérité, ce n’est pas le cas. Oui, on note la puissance modeste lorsqu’on tente d’embarquer sur l’autoroute et les conducteurs impolis nous rendent la tâche plus ardue. Autrement, le moteur de 2,0 litres fait un boulot honnête, quoique peu excitant.

Les habiletés dynamiques de la voiture ont été diluées légèrement, mais pas gâchées, donc c’est une bonne nouvelle. (Photo: Michel Deslauriers/Auto123.com)