Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Jetta GLI 2007

Volkswagen Jetta GLI 2007

À la demande des concessionnaires Par ,

À la demande des concessionnaires

Photo - Antoine Joubert
Penchant berline de la GTI, la Jetta GLI a fait quelques apparitions en sol canadien au cours des vingt-deux dernières années. Introduite pour la première fois en 1984, elle a suscité l'intérêt de ceux qui désiraient à l'époque profiter de la conduite sportive et dynamique d'une berline allemande, sans pour autant débourser une somme astronomique. L'année suivante, elle est disparue du catalogue, et n'est réapparue qu'en 1989, sous le nom canadien de Trophy. Finalement, on a fait renaître la voiture en 2004, avec un modèle à moteur VR6, qui s'est rapidement éclipsée au profit d'une version à moteur 1.8T, utilisant plusieurs caractéristiques de la fameuse GTI 337. Voilà pour l'histoire.

Maintenant, il faut savoir que la commercialisation canadienne de la GLI n'était pas prévue au départ. C'est à la demande des concessionnaires, qui ont vu en ce modèle un grand intérêt, que Volkswagen a daigné nous l'offrir. Hors, il faut savoir que la voiture ne sera offerte au Canada que comme modèle 2007, et qu'elle ne sera distribuée qu'au nombre de 300 unités, pour le pays en entier. À lumière de cet essai, réalisé sur les routes campagnardes du Nouveau Mexique, il est évident que ce nombre sera insuffisant pour satisfaire à la demande.

Design

Photo - Antoine Joubert
Lors de sa première apparition au dernier Salon de Détroit, la GLI avait immédiatement attiré mon oeil. J'ai tout de suite craqué pour les nombreuses touches esthétiques, discrètes mais très efficaces, qui différencient ce modèle des autres Jetta. En plus de sa calandre noire avec bordure rouge, on l'a doté de feux antibrouillards séparés, de phares au xénon, de fines jupes latérales et bien sûr, de jantes exclusives de 18 pouces. L'oeil averti remarquera également que seul l'écusson GLI vient orner le coffre et la grille de calandre. De cette façon, Volkswagen pourra faire de cette voiture un modèle indépendant de la gamme Jetta, comme c'est actuellement le cas pour la GTI.

Habitacle

Photo - Volkswagen of North America
Après avoir observé la voiture sous tous ses angles extérieurs, le temps est venu de prendre place à bord, afin de jouer une seconde fois au jeu des différences. Et là aussi, les petits détails réussissent à séduire les amateurs de conduite sportive. Des touches telles qu'un volant inspiré de celui d'une F1, des pédales d'aluminium et une instrumentation personnalisée viennent élever la passion. Et tout ceci est évidemment accompagné de superbes sièges sport, rappelant les bons vieux Recaro d'antan, qui offrent tout le soutien nécessaire à une conduite animée.

Au Canada, Volkswagen joue la carte du modèle unique. Aucune option, mise à part les sacs gonflables latéraux arrière et un choix de transmission, ne sera offerte. Oubliez le cuir, la radio satellite et le système de navigation, ils ne seront disponibles qu'au sud de la frontière. Mais entre vous et moi, qui s'en plaindra ?