Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Jetta hybride turbo 2013 : essai routier

Volkswagen Jetta hybride turbo 2013 : essai routier

Après la TDI, voici une autre alternative écoénergétique à la Jetta Par ,

La Volkswagen Jetta hybride turbo 2013 que j'ai essayée en février a consommé légèrement moins de carburant (6,7 L/100 km) que la Jetta TDI que j'ai conduit en mai 2012 (6,9 L/100 km). La première était pourtant désavantagée par le froid et par ses pneus d'hiver, alors que la seconde bénéficiait de la chaleur du printemps et de pneus toute saison. Notez cependant que j'ai calculé ces chiffres à la mitaine au lieu de me fier à l'ordinateur de bord de la voiture.

Pourquoi une hybride?
Compte tenu du faible écart de consommation entre les deux, pourquoi offrir une version hybride en 2013 après avoir vendu une Jetta TDI au Canada pendant des décennies? Tout est une question de choix. Les acheteurs prêts à payer un supplément pour une motorisation écoénergétique aiment les alternatives. Il était donc logique pour les dirigeants de Volkswagen d'attaquer un nouveau segment de marché.

Puissance fluide
La Jetta hybride turbo 2013 possède un moteur à essence turbocompressé, un moteur électrique bourré de couple et une batterie au lithium-ion montée dans le coffre. Au freinage et en décélération, le second se transforme en génératrice, convertissant l'énergie cinétique des roues en électricité pour recharger ladite batterie.

À basse vitesse, la Jetta hybride turbo peut fonctionner en mode 100% électrique. À l’accélération, le moteur électrique vient alléger le fardeau du moteur thermique. Le conducteur n'y voit que du feu tellement la puissance est livrée de manière fluide. Cela dit, des cadrans permettent de suivre l'état du système hybride en tout temps et on peut entendre un relais s'activer lors des transitions.

Hormis le fait que la batterie accapare une partie du coffre, la Volkswagen Jetta hybride turbo 2013 se conduit et se comporte vraiment comme n'importe quelle autre voiture. On peut la prêter à sa mère sans lui expliquer quoi que ce soit. Bien sûr, il faudra la prévenir que le moteur à combustion s'éteint aux feux rouges, par exemple, non pas parce qu'il tombe en panne, mais bien pour sauver de l'essence.

Un peu d'apprentissage
S'il s'agit de votre première voiture hybride, vous verrez qu'elle ne demande à peu près pas d'adaptation, mis à part le freinage. Comme la majorité des hybrides, cette Jetta ne relie pas directement les freins à la pédale, car elle combine un système hydraulique et une résistance électrique.

Si l'on appuie fort, les freins ralentissent la Jetta hybride turbo en un éclair. Par contre, si l'on met moins de pression, on a l'impression de marcher sur du Cheez Whiz tellement la pédale semble spongieuse et inconstante. Bref, le freinage s'avère difficile à doser; chaque arrêt peut réserver des surprises.

D'autre part, j'ai trouvé la direction légère et floue. On peut quand même se montrer d'attaque dans les virages, mais définitivement pas autant qu'avec la Jetta régulière, qui sait plaire aux mordus de conduite sportive.

Performance étonnante, économie permanente
La Volkswagen Jetta hybride turbo 2013 développe 170 chevaux et 184 livres-pied de couple via une boîte automatique à passage direct (DSG) à sept rapports avec mode Tiptronic. En écrasant l'accélérateur, elle fonce vers l'avant comme vous n'avez pas idée.

D'un autre côté, on peut y aller en douceur et parcourir jusqu’à deux kilomètres à une vitesse maximale de 70 km/h sans brûler une seule goutte d'essence. Dans ce temps-là, on a de quoi relaxer au volant et afficher un grand sourire de satisfaction.

Comme je l'ai dit, on retrouve dans la Jetta hybride turbo un système d’information avec affichage du flux d’énergie qui permet de connaître en tout temps la charge de la batterie, le mode de conduite et le temps passé à conduire en mode « zéro émission ». Génial, n'est-ce pas? C'est d'ailleurs une de mes caractéristiques préférées de la voiture.

En passant...
Lors de mes sorties, j'ai bien apprécié la puissante chaîne audio Fender, les sièges en cuir confortables et surtout les excellents phares adaptatifs au xénon de la Volkswagen Jetta hybride turbo 2013. Ces derniers inondent la route d'un large et brillant faisceau de lumière blanche qui rend la conduite nocturne beaucoup plus sécuritaire et rassurante. L'expérience est rehaussée par l'habitacle raffiné et très bien équipé.

Même chaussée de pneus d'hiver, le roulement de la Jetta hybride turbo est demeuré plutôt silencieux à haute vitesse. Parallèlement, la suspension paraît solide et sportive, ce qui accentue l'impression de qualité. Tout comme avec la Jetta régulière, on profite dans l'ensemble d'une conduite équilibrée, décontractée et digne d'une berline haut de gamme.

Quelle Jetta choisir?
Volkswagen propose des alternatives en vue de réduire les factures de ses clients à la pompe et leur permettre de voyager plus loin avec un même plein de carburant. Personnellement, j'aime les hybrides, mais j'opterais pour la Jetta TDI en raison du couple retentissant du moteur turbodiesel (236 livres-pied) et de la disponibilité d'une boîte manuelle.

Quoi qu'il en soit, ne manquez pas d'essayer les deux si vous désirez une Jetta écoénergétique.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volkswagen Jetta 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Volkswagen Jetta Highline 2013
    Volkswagen Jetta Highline 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article