Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Volkswagen Tiguan 2022 : désormais plus intéressant

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO
Volkswagen Tiguan 2022, profil
Photo : D.Rufiange
Volkswagen Tiguan 2022, profil

Le Tiguan a connu un début de carrière intéressant au sein du groupe Volkswagen il y a une douzaine d’années. Il servait ceux à la recherche des avantages d’un VUS (espace, position de conduite surélevée, traction intégrale), tout en offrant l’agrément de conduite d’une voiture.

Seulement, Volkswagen a trop attendu avant de le repenser, ce qu’elle a finalement fait pour 2018. Ses ventes avaient alors fondu et la concurrence s’était sérieusement mise à jour.

Quant à la refonte, elle nous a livré un Tiguan foncièrement différent. La version plus courte que nous aurions aimée est demeurée en Europe alors qu’on a eu droit à un produit conçu pour l’Américain moyen, donc un VUS plus gros. On ne reconnaissait plus l’ADN Volkswagen. Pire, mécaniquement, on l’a affublé d’un groupe motopropulseur qui a rapidement fait parler de lui pour les mauvaises raisons. Avec une puissance modeste, mais surtout mal distribuée, on conduisait ce véhicule avec la constante impression de tirer une remorque ou de rouler avec un frein de stationnement partiellement activé.

Malgré tout, le modèle s’est bien vendu, le fruit de la force d’un nom et d’une image de marque qui compte plusieurs adeptes.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Volkswagen Tiguan 2022, avant
Photo : Volkswagen
Volkswagen Tiguan 2022, avant

Style retouché
Avant de parler des modifications plus majeures, voyons ce qui a changé côté style. À l’extérieur, le museau a été redessiné et certaines variantes arborent une grille qui peut être illuminée. Quant aux roues, de 17, 18, 19 ou 20 pouces selon le modèle, elles profitent toutes d’un nouveau design. Pour celle de 20 pouces, c’est une première pour le Tiguan au pays.

À l’intérieur, des matériaux plus riches nous attendent et des éléments ont été améliorés comme de nouvelles couleurs plus nettes, un éclairage d’ambiance plus joyeux, de plus grandes capacités en matière de connectivité et l’ajout de touches tactiles pour une présentation plus épurée… au prix d’une ergonomie et d’une convivialité plus complexe.  

On a peut-être voulu en faire trop ; c’est plus joli à l’œil, mais à l’usage, on s’en passerait.

Pour tous les détails concernant l’offre et ce que chaque variante propose, l’outil de configuration du modèle sur le site de Volkswagen demeure la meilleure façon d’avoir un portrait juste et à jour.

Notez aussi qu’en 2022, il n’existe plus de Tiguan à traction. En gros, on n’en vendait pas (0,6 % des commandes).

Volkswagen Tiguan 2022, écusson
Volkswagen Tiguan 2022, écusson

Le moteur
Je faisais allusion au rendement anémique du moteur, la tare de cette génération de Tiguan. Et bien, ce n’est plus un problème. Non, la mécanique n’a pas été changée, mais on a fait du travail à la hauteur de la transmission. Concrètement, on a revu la calibration de cette dernière et du 4-cylindres turbo de 2 litres, si bien qu’on a réglé ce qui irritait à propos de la prestation de cette mécanique.

Avant, on appuyait sur l’accélérateur, seulement pour trouver des temps morts et une réponse très paresseuse. On avait l’impression que le moteur peinait à déplacer le modèle. Avec un Tiguan 2022, c’est beaucoup moins le cas. Il y a encore une petite hésitation au départ (dont l’ampleur dépend de la vigueur de l’accélération), mais autrement, la mécanique répond franchement mieux. Tellement qu’on a l’impression qu’un nouveau 4-cylindres de 2 litres repose sous le capot.

Le Tiguan devient donc, du coup, un VUS plus intéressant. Il a conservé son ADN plus américain qu’allemand, mais au moins, il n’est plus handicapé par un moteur au comportement anémique. Le mariage entre ce dernier et la transmission automatique à huit rapports fait maintenant le travail qu’on attend d’eux.

Et pour ce qui est de la consommation, ça demeure dans la norme ; rien d’exceptionnel, rien de mauvais. Ma semaine d’essai s’est terminée avec une cote 8,9 litres aux 100 kilomètres.

Volkswagen Tiguan 2022, trois quarts arrière
Photo : D.Rufiange
Volkswagen Tiguan 2022, trois quarts arrière

Continuez à la page suivante