Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Tiguan Highline 4MOTION 2009 : essai routier

Volkswagen Tiguan Highline 4MOTION 2009 : essai routier

Impressionnant Par ,

2009 est l’année d’introduction du soigné utilitaire Tiguan de Volkswagen. J’ai fait mon premier essai de ce bolide compact tard l’année dernière lors du Festival des essais de l’AJAC (Association des journalistes automobiles du Canada) tenu à Niagara-on-the-Lake, au sud de l’Ontario, et il m’a impressionné. L’essai routier de cette semaine m’a permis d’approfondir l’évaluation de cette percée de VW sur le marché âprement disputé des utilitaires économiques.

Je trouve les lignes nettes et traditionnelles de ce petit utilitaire attrayantes sous tous les angles.

Une philosophie esthétique tranquille qui plaît
On pourrait vous pardonner de prendre le Tiguan pour son grand frère, le Touareg. Les deux véhicules arborent un thème esthétique semblable qui n’est pas destiné à surexciter une foule, mais ce n’est pas là une mauvaise chose.

Je trouve les lignes nettes et traditionnelles de ce petit utilitaire attrayantes sous tous les angles, mais suffisamment originales pour qu’elles le distinguent tout en évoquant les traits caractéristiques du constructeur des derniers temps.

Plus que l’extérieur, c’est l’intérieur qui plaît
Mon modèle d’essai était orné de sièges en cuir et de tout le tralala qui accompagne la dénomination Highline, conférant à l’habitacle un degré de raffinement et de qualité avoisinant le prestigieux.

Des appliqués en métal brossé rehaussaient l’atmosphère haut de gamme, tandis qu’un levier au fonctionnement suave et de doux matériaux évoquaient un sentiment de richesse synonyme de constructeurs allemands plus prestigieux. Les sièges avant d’un soutien fabuleux, et ainsi confortables, méritent une mention particulière. Nombreux sont les kilomètres qu’on peut aisément encaisser sur ces trônes.

Le dégagement arrière pour les jambes impressionne pour un véhicule de cette taille. Le siège arrière 60/40 asymétrique se déplace de 10 cm vers l’avant et l’arrière afin de maximiser le dégagement pour les jambes ou l’espace de chargement, selon nos besoins. Mon bolide arborait le toit ouvrant panoramique optionnel de Volkswagen, ajoutant une qualité ouverte et aérée à l’habitacle.

Le viril quatre cylindres est raffiné

Ce qui m’avait frappé lors du Festival des essais m’a à nouveau frappé le moment où j’ai foulé la rue principale devant le siège social de VW dans l’Ouest : le rendement raffiné de son fougueux moteur turbo de 2,0 litres.

Cette gracieuse motorisation à DACT peut déployer 200 chevaux à 5 100 r/min, mais surtout, elle met autant que 207 pi-lb de couple instantanément à notre disposition dès 1 700 r/min. Une boîte manuelle ou automatique à six vitesses seconde ce moteur fixé transversalement.

Cette gracieuse motorisation peut déployer 200 chevaux à 5 100 r/min et 207 pi-lb de couple dès 1 700 r/min.