Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Touareg TDI V6 Highline 2010 : essai routier

Volkswagen Touareg TDI V6 Highline 2010 : essai routier

Par ,

Volkswagen Canada offre deux Touareg à moteur V6. Celui de 3,6 litres fonctionne à l’essence, tandis que celui de 3,0 litres roule au diesel et utilise l’injection directe pour respecter les nouvelles normes d’émissions polluantes. La seule transmission au menu s’avère la boîte automatique Tiptronic à six rapports.

Volkswagen Canada offre deux Touareg à moteur V6. Celui de 3,6 litres fonctionne à l’essence, tandis que celui de 3,0 litres roule au diesel.(Photo: Charles Renny/Auto123.com)

Les avantages du diesel
Les deux principales raisons d’opter pour la version TDI plus dispendieuse sont le couple et l’économie de carburant. Dans le premier cas, on parle rien de moins que de 406 livres-pied (le tout assorti d’une puissance de 225 chevaux), ce qui permet de tirer des charges beaucoup plus facilement qu’avec un moteur à essence ordinaire, en l’occurrence jusqu’à 2332 kilos, et d’accélérer de 0 à 100 km/h en un temps appréciable, soit 8,9 secondes à peine.

La seconde raison réside dans l’économie de carburant, le gros Touareg TDI 2010 consomme officiellement 8,0 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute. Je vous défie de trouver un rival aussi lourd et corpulent qui brûle moins d’essence. Le plus génial, c’est que la consommation observée lors de mon essai routier (à vitesse modérée) se rapprochait pas mal du chiffre promis par Volkswagen.

Les inconvénients du diesel
Bien sûr, il y a un revers à cette médaille, un revers qui décourage plusieurs acheteurs. L’odeur du diesel oblige quelques-uns à mettre des gants pour faire le plein et à les ranger ensuite dans un sac hermétique. De plus, certaines pompes sont sales et peu invitantes, surtout pour des personnes qui craignent de ruiner leurs beaux vêtements.

Or, le nouveau diesel à très basse teneur en soufre et les progrès de la technologie font en sorte que les moteurs diesels «propres» répondent aujourd’hui aux mêmes standards d’émissions (Tier 2 Bin 5) que les moteurs à essence. Ceci dit, la vidange d’huile nécessite une nouvelle huile spéciale qui augmente les coûts pour le propriétaire du véhicule.

Le gros Touareg TDI 2010 consomme officiellement 8,0 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute.(Photo: Charles Renny/Auto123.com)