Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Telluride 2020 : 10 choses à savoir

Pendant que Hyundai joue à fond la carte du luxe avec sa gamme Genesis, Kia, son frère siamois, continue d’exercer sa maturité croissante avec d’étonnants modèles. Après la très acclamée Stinger, voici le gros Telluride. Une variante SXL mise à l’essai nous a mis sur la piste de 10 choses à savoir…

# 1 Avalanche de louanges

Photo : Kia

Après que la Stinger eut raflé son lot de trophées dans le monde, dont le titre de la Voiture de l’année 2019 selon l’Association des journalistes automobiles du Canada, la même AJAC a décrété que le Telluride était le Meilleur utilitaire grand format de 2020, et le jury du North American Car of the Year lui a décerné la palme de l’Utilitaire de l’année 2020.

Ce ne fut que le début. Le magazine Motor Trend l’a aussi nommé meilleur utilitaire, tandis que l’organisation américaine Kelley Blue Book (spécialiste de l’évaluation des véhicules) a jugé que le Telluride était rien de moins que le Meilleur véhicule neuf toutes catégories confondues de 2020. Avouez que comme carte de visite, ça impressionne ! Il faut mentionner d’ailleurs que le modèle a également remporté notre prix Auto123, dans la catégorie des utilitaires pleines grandeurs.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

# 2 Deuxième essai

Kia Borrego
Photo : Kia
Kia Borrego

Kia Motors s’est déjà risqué dans l’aventure du gros utilitaire. Vous souvenez-vous du Borrego ? Normal que son souvenir soit flou, il n’a fait que passer au Québec, de 2009 à 2011, bien qu’il poursuive toujours sa carrière dans différents recoins du monde sous l’appellation Mohave. Chez nous, le Sorento a remplacé le Borrego, plus petit mais néanmoins capable d’accepter une 3e banquette.

Ce qui n’a pas empêché Kia de présenter en 2016 un concept de ce qui allait devenir le Telluride – et le Palisade chez Hyundai.

Lisez également notre Comparaison Hyundai Palisade 2020 vs Kia Telluride 2020

# 3 Des rivaux costauds

Photo : Kia

La compétition du Telluride dans sa gamme de prix (de 47 000$ à 55 000$) comprend des véhicules capables d’embarquer 7 ou 8 personnes, comme les Volkswagen Atlas, Subaru Ascent, Ford Explorer, Honda Pilot et Toyota Highlander, ce dernier nouvellement révisé pour 2020.

Reste ensuite à découvrir la générosité de leur 3e rangée, un endroit stratégique où le nouveau Kia excelle.

# 4 L’atout numéro un

Photo : Kia

Quel a toujours été le principal argument de charme de Kia depuis que la division canadienne du constructeur coréen a pignon sur rue au Canada ? Le rapport qualité/prix.

Le Telluride n’échappe pas à cette stratégie. Son modèle de base, le EX à partir de 47 005 $, comprend de série des gâteries comme un panneau de toit ouvrant (deux chez les autres versions), un sélecteur de modes de conduite, un écran 10,25 po compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, un chargeur de téléphone sans fil, et j’en passe.

Le SX (à 52 005 $ le préféré des Québécois) ajoute notamment un moniteur d’angles morts, des caméras 360 degrés, une sono harman/kardon et une suspension arrière auto-nivelante.

Le SX Limité (55 005 $) privilégie l’affichage tête-haute et la même version mais drapée de cuir Nappa (56 005 $) favorise justement les peaux fines (dans le EX, le cuir est synthétique).

# 5 Une belle écurie

Photo : Kia

Le moteur V6 Lambda II de 3,8L, commun à Hyundai dans le Palisade, développe 291 chevaux, ce qui est davantage que le Subaru Ascent (260) et le Honda Pilot (280). Il est associé à une transmission automatique à 8 rapports, une traction intégrale incluant 7 modes de conduite et il peut remorquer 2268 kg (5000 lbs).

En choisissant le mode Eco et en conduisant en conséquence, j’ai réussi à glisser sous la barre des 10L aux 100 km mais en parcourant des autoroutes. En restant écoresponsable dans les centres-villes, attendez-vous à une moyenne de 12L, ce qui demeure honorable compte tenu du gabarit du véhicule. De surcroît, l’essence ordinaire fait la job !

# 6 Pourquoi ?

J’en suis convaincu, quand il s’agit de transporter une famille quotidiennement, rien ne vaut le quintette de fourgonnettes actuellement sur le marché :  Honda Odyssey, Toyota Sienna, Dodge Grand Caravan, Chrysler Pacifica et… Kia Sedona.

Si je suis un amateur des produits Kia et si j’ai une tribu, pourquoi le Telluride à la place du Sedona ? La réponse de Michael Kopke, directeur du marketing de Kia Canada, était prévisible : « Tout dépend des goûts et des besoins du client.  Quels qu’ils soient, Kia a un véhicule pour chaque style de vie. »

# 7 Laissez passer !

Photo : Kia

L’un des aspects les plus conviviaux d’une fourgonnette s’avère l’aisance avec laquelle on peut se mouvoir entre les sièges. Le Telluride s’en rapproche quand vous optez pour la configuration des deux sièges capitaine du milieu, une caractéristique standard des variantes SX huppées. Le plancher plat entre les deux trônes permet de gagner facilement la banquette du fond.

Lorsque l’on se tient à l’extérieur du véhicule, il suffit d’appuyer sur un bouton pour voir le siège central avancer et se plier pour nous dégager un beau passage. Le mécanisme opère avec une rapidité fulgurante, beaucoup plus que n’importe quel système assisté électriquement. Un peu plus et on entendrait le siège s’excuser d’être dans notre chemin…

# 8 Du cinéma svp

Photo : Kia

La liste d’options du SXL est courte mais elle devrait inclure un système de DVD avec un écran accroché au pavillon. Les parents vous confirmeront à quel point ce genre d’accessoires est magique pour tenir tranquille la marmaille. À la rigueur, Kia a songé à installer un système intercom permettant aux passagers avant de mieux se faire comprendre des passagers arrière.

# 9 Ssssssss…

Photo : Kia

Avez-vous remarqué ? Seltos, Sportage, Sorento, Soul, Stinger et Sedona ! Je me serais donc attendu à un patronyme débutant par S pour le nouveau venu mais les gourous du marketing ont choisi d’avancer d’une case dans l’alphabet.

Telluride et Palisade font d’ailleurs tous les deux référence à une ville de l’État du Colorado, l’idée étant d’abord de flatter nos voisins américains, gros consommateurs de gros véhicules.

# 10 Dilemme

Alors, on choisit un Kia Telluride ou un Hyundai Palisade ? Pour être franc, ce même débat fait aussi rage chez les spécialistes – voir d’ailleurs notre Comparaison des deux modèles. On semble généralement accorder un léger avantage au Kia pour deux raisons principales, soit son look moins polarisant et sa finition intérieure plus attirante.

Bien entendu, voilà d’excellents utilitaires qui exigent que vous leur consacriez du temps à tous les deux, quitte plus tard à vous en remettre à la très scientifique technique du pile ou face…