Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

24h du Mans: Sarrazin mène la charge des Peugeot

24h du Mans: Sarrazin mène la charge des Peugeot

Par ,

Comme prévu, les Peugeot 908 HDI FAP ont dominé la première journée de qualifications des 24 heures du Mans. La séance a même offert une bataille acharnée entre la No 8 et la No 9, la No 7 - détruite aux essais préliminaires il y a deux semaines -, restant un peu en retrait.

C'est finalement Stéphane Sarrazin, sur la 8, qui signe le meilleur temps de la journée, battant son propre record de l'an passé de près de... six secondes ! Sur la No 9, Franck Montagny échoue à seulement 17 millièmes. La troisième Peugeot 908, celle de Jacques Villeneuve associé à Minassian et Gené accuse un retard de près de deux secondes sur ses voitures « soeurs ».

Audi n'a pu que constater la vitesse des voitures françaises, comme prévu. Les trois R10 TDI signent logiquement les 4e, 5e et 6e chronos, à cinq secondes et demi du temps de Sarrazin. C'est Tom Kristensen qui s'est montré le plus rapide des pilotes de la marque aux anneaux.

Derrière, c'est la Pescarolo-Judd de Bouillon-Collard-Dumas qui signe le meilleur temps des « autres », autrement dit des LMP1 diesel.

En LMP2, le Team Essex signe le meilleur temps avec sa Porsche RS Spyder, devant celle du Van Merksteijn Motorsport.

C'est bien la voiture d'un Canadien qui signe le meilleur chrono en GT1, puisque Ron Fellows, avec ses équipiers O'Connell et Magnussen, occupe provisoirement la première position de la catégorie, au volant de sa Corvette C6R officielle. Les trois hommes devancent leurs équipiers Beretta, Gavin et Papis.

En GT2, avantage à Porsche, avec deux 911 (Flying Lizard Motorsports et Imsa Performance Matmut) qui devancent trois Ferrari F430.

A noter l'accident dont a été victime Hideki Noda en toute fin de séance, au volant de sa Lola-Mazda LMP2. Après être parti en tête à queue à la courbe Dunlop, le Japonais a vu sa voiture décoller et partir en tonneaux, sans séquelles physiques pour le pilote, mais le proto est détruit.

Voilà qui inquiète encore un peu plus les observateurs, après la suite d'accidents similaires affectant les prototypes nouvelles génération (et les « décollages » d'Ortelli, Capello et Gene notamment).

L'action reprend ce soir, avec la seconde journée de qualification. Et de nouveaux records ?
photo:Peugeot Sport