Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L’alignement de Ford va beaucoup changer d’ici 2020

Ford : des changements en vue Par ,

Dearborn, MI – Le constructeur à l’ovale bleu n’est pas différent des autres joueurs de l’industrie. Ford doit constamment revoir sa stratégie pour suivre la demande d’un marché en évolution, un marché qui se dirige vers l’électrification et une conduite de plus en plus autonome.  

Ford avait convié plusieurs membres de la presse automobile à ses installations de Dearborn pour discuter de l’avenir, des challenges à surmonter, mais également des produits qui viendront bientôt se greffer à l’alignement du constructeur de la Ford Mustang. Et à ce niveau, le paysage va beaucoup changer!

Plus de 75 % de la flotte renouvelée d’ici 2020
Le Président des opérations globales, Joe Hinrichs, a confirmé lors de la présentation que 75 % des véhicules Ford seraient renouvelés ou rafraîchis d’ici 2020, avec l’ajout de 4 nouveaux modèles (deux voitures et deux VUS) pendant cette courte période.

À court terme, l’Escape et l’Explorer sont des priorités
La popularité des véhicules utilitaires est sur toutes les lèvres, même celles de Ford. Déjà, le constructeur américain a procédé plus tôt cette année au renouvellement du plus gros véhicule de la gamme, le Ford Expedition, en plus d’ajouter un p’tit frère au Escape, l’EcoSport devenant le plus petit multisegment du constructeur. 

 

EcoSport
Photo : Ford
EcoSport

Si le Ford Edge est révisé pour 2019 – avec notamment l’introduction du premier VUS de performance à porter l’écusson ST dans l’histoire du constructeur –, ce sont les deux autres qu’il faudra surveiller au cours des prochains mois, l’Explorer et l’Escape étant en service depuis quelques années déjà. 

 

Ford Edge ST 2019
Photo : Ford
Ford Edge ST 2019

Ford a même confirmé que ces deux modèles spécifiques seraient éventuellement offerts avec une motorisation hybride dans l’avenir, un signe qui confirme l’importance de ces véhicules chez Ford. Nous avons pu voir à quoi ressembleraient les deux modèles et, à première vue, le département de design a fait du beau boulot. Vous en voulez plus? 

Le mouvement ST va également s’étendre à l’Explorer. Ce dernier recevra-t-il le V6 biturbo Ecoboost de 3,5-litres du Raptor? Il est permis de rêver. 

La clé du spectacle : le Ford Bronco 2020… et une belle surprise!
Un peu à l’instar de l’industrie au grand complet, Ford n’a pas l’intention de s’arrêter là en ce qui a trait à ses véhicules utilitaires. Comme vous le savez peut-être, Ford a déjà confirmé le retour du Bronco pour 2020, un 4x4 qui reprendra les bases du Ranger lorsqu’il entrera en production et qui sera assemblé dans la même usine que la camionnette intermédiaire, à Dearborn. 

La conférence de presse a bel et bien montré une courte vidéo montrant ce à quoi ressemblerait le futur rival du Jeep Wrangler, et comme nous avons pu le constater, il reste encore quelques détails à peaufiner, mais force est d’admettre que les amateurs du premier modèle apparu en 1966 seront ravis. C’est du moins ce qui ressort de cette image du futur 4x4 montrant une silhouette carrée au possible avec des arches de roues prononcées et un pneu de secours monté sur le hayon arrière. 

 

Ford Bronco 1966
Photo : Ford
Ford Bronco 1966
Ford Bronco 2020
Photo : Ford
Ford Bronco 2020

Mais Ford avait aussi cet autre utilitaire aux allures de 4x4. Pour le moment, ce VUS compact n’a même pas de nom et il est permis de spéculer qu’il reposera sur la même plateforme que l’Escape redessiné. Toutefois, Ford nous promet un véhicule capable de s’aventurer sur un chemin accidenté. Bien que l’image fournie par Ford soit ombragée, elle donne déjà une vague idée du caractère de cet autre VUS attendu d’ici quelques années. 

Un mot sur Lincoln
Les bonzes de Ford n’ont pas trop insisté sur la division Lincoln, mais déjà, on peut vous dire qu’il y aura plus d’utilitaires. Déjà, à l’occasion du Salon de New York, à la fin du mois de mars, la division luxueuse prévoit le lancement d’un nouveau modèle qui sera secondé au fil des prochains mois par un autre utilitaire. Et si on se fie aux dirigeants, la gamme utilitaire va encore grandir d’ici quelques années. 

Moins de plateformes
Ford suit aussi le mouvement de la simplification. En effet, le département d’ingénierie va devoir composer avec seulement 5 plateformes à l’échelle globale. Du nombre, Ford offrira une architecture monocoque à traction avant, une autre à roues arrières motrices, en plus d’une dédiée aux fourgons commerciaux. Évidemment, une plateforme de type châssis à échelle demeure dans les plans pour les camions, tandis que le constructeur veut s’attaquer au segment des véhicules électriques avec une base développée uniquement pour ce type de véhicule. Tesla est dans le collimateur, c’est certain!

En réduisant le nombre d’architectures disponibles, Ford se donne la possibilité de développer plus de modèles sans avoir à tout repenser les organes mécaniques dissimulés sous la caisse.  

Plus d’hybrides et d’électriques
On a également pu y apprendre que Ford veut miser encore plus sur les énergies alternatives. Les versions hybrides, hybrides-rechargeables et purement électriques vont donc se multiplier à un rythme accéléré d’ici 2021. 

Parmi ceux-ci, la Ford Mustang Hybride, le Ford F-150 Hybride et d’autres VUS électrifiés font partie des modèles à venir très prochainement au sein des concessions Ford. En fait, les têtes dirigeantes ont l’intention de supplanter Toyota au premier rang des vendeurs de véhicules hybrides et électriques aux États-Unis au cours des trois prochaines années, Ford étant pour le moment au deuxième rang à ce chapitre chez nos voisins du sud. La bataille avec Toyota sera toutefois ardue. 

 

 

Hybrides Ford
Photo : Ford
Hybrides Ford

Ford Co-Pilot360
En attendant que l’ère de l’automatisation transforme complètement la façon dont nous nous déplaçons au quotidien, les ingénieurs affectés à la sécurité travaillent à améliorer la sécurité des automobilistes. À cet événement, Ford a d’ailleurs annoncé l’arrivée du Ford Co-Pilot360, un nom qui regroupe 5 dispositifs (freinage automatique avec détection des piétons, détection des angles morts, aide au maintien de la voie, caméra de recul et phares automatiques).   

Ces technologies ne sont pas nouvelles chez Ford, mais le fait que la marque veuille équiper d’office tous ses véhicules est une nouveauté… et une bonne nouvelle en soi. Le nouveau Ford Edge sera d’ailleurs le premier à en bénéficier à compter de l’automne prochain, suivi du nouveau Ford Ranger 2019 au début de l’année prochaine.

 

Ford Ranger 2019
Photo : Ford
Ford Ranger 2019

Plus connectés les véhicules Ford du futur?
La conférence de Dearborn a aussi effleuré le sujet de la connectivité, Ford étant déjà fort avancé sur ce point. En effet, à compter de 2020, des mises à jour sans fil des programmes seront disponibles pour les véhicules, tout comme la disponibilité de nouvelles fonctions. Le constructeur veut également donner à ses consommateurs de nouveaux outils pour acheter ses produits en ligne, en réduisant par exemple le nombre de livrées disponibles, en s’alignant aux besoins de ceux-ci. 

Ce qu’il faut retenir de cet avant-goût de l’avenir, c’est que Ford ne veut pas se faire damer le pion dans l’un ou l’autre des segments de l’industrie, que ce soit au niveau des modes de propulsion, des tendances ou même de la connectivité. Autrement dit, Ford veut être de son temps!