Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Aston Martin va offrir 25 reproductions de la célèbre DB5 de James Bond

L’Aston Martin DB5 qui a fait ses débuts dans le troisième film de la série des James Bond, Goldfinger,  est devenue l’un des modèles les plus iconiques de l’histoire du cinéma. Si bien que lors d’encans spécialisés, le prix de ce véhicule ne cesse de grimper sur le marché. Récemment, un exemplaire ayant été utilisé lors du film Goldeneye, réalisé en 1995, s’est écoulé à 3,4 millions de dollars canadiens.

La DB5, c’est clair, jouit d’une popularité sans précédent, et ce, plus de 50 ans après sa sortie.

Aston Martin en est la première consciente et pour capitaliser sur ce fait, elle a décidé de reproduire 25 éditions identiques à celles ayant servi dans le célèbre film qui avait pris l’affiche en 1964.

Cette voiture est devenue mythique, d’abord en raison de son style incroyable, mais aussi des gadgets dont elle avait été équipée pour le long métrage. Les plus vieux se souviendront de la plaque d’immatriculation basculante, des commandes qui créaient un écran de fumée à l’arrière ou envoyaient un jet d’huile sur la chaussée et, bien sûr, du siège éjectable côté passager.

Le fabricant anglais a engagé un vétéran des effets spéciaux des films James Bond, Chris Corbould. Ce dernier aura pour mission de construire des gadgets fonctionnels, du moins dans le cas de certains.

Si les voitures vont reprendre l’aspect original du bolide présenté dans les années 60, ils profiteront également de « modifications sympathiques », une expression utilisée par la compagnie pour nous faire comprendre que la qualité de construction sera meilleure et que la fiabilité sera aussi supérieure.

La DB5 originale n’avait pas eu bonne réputation à ce chapitre.

Au fil de l’histoire, elle a pu être vue dans six films de la série, y compris plusieurs récents, dont le dernier, Spectre.

Quant au prix, c’est là que ça se gâte pour ceux qui s’imaginent déjà derrière le volant d’une reproduction ; il a été fixé à quelque 3,5 millions de dollars américains.

Les premiers modèles seront livrés en 2020.