Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La i3 n’est pas morte, confirme BMW

Au cours des derniers mois et des dernières semaines, on a entendu toutes sortes de choses être dites au sujet de l’avenir de la BMW i3. En gros, rien n’était positif alors qu’on annonçait sa mort prochaine.

Et l’on avait raison de croire ce qu’on entendait et ce qu’on lisait, car un des membres du conseil d’administration de l’entreprise, Pieter Nota, a mentionné que la i3 était pour cesser d’exister bientôt et qu’aucun modèle n’était prévu pour la remplacer.

Ce dernier aurait de toute évidence parlé trop rapidement. Dans une entrevue accordée au magazine allemand Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, Oliver Zipse, le nouveau chez de la direction de BMW, a précisé que la i3 était pour survivre, mais qu’elle était aussi pour recevoir des améliorations constantes, y compris un nouvel ensemble de batteries.

« Nous allons continuer de produire la i3, il n’y a aucun doute là-dessus. Cette voiture est déjà iconique. Quel autre modèle peut se targuer d’être devenu une icône après seulement six ans ? La i3 est plus populaire aujourd’hui que jamais et elle va faire un pas en avant avec une nouvelle quincaillerie. »

- Oliver Zipse, BMW

Concernant l’intérêt envers le modèle, Oliver Zipse dit juste. Depuis 2013, le nombre d’exemplaires vendus est en croissance d’année en année. Des 311 éditions écoulées en 2013, le nombre est passé à quelque 16 000 l’année suivante pour dépasser le cap des 30 000 unités en 2017. Si la tendance se maintient cette année, on franchira la barrière des 40 000 ventes annuelles pour la première fois.

La demande en Europe serait en hausse de 20 % depuis le début de l’année.

En Amérique du Nord, ce qui fait mal à l’i3, c’est son autonomie. Lorsqu’elle aura une capacité similaire à celle de ses rivales, elle va reprendre du poil de la bête.

Quant au moment où nous aurons droit à un modèle de deuxième génération, nous n’en sommes pas rendus là. Cependant, la confirmation de la survie du produit et du fait qu’il subira des améliorations avant d’être complètement revu nous fait croire que la cuvée actuelle pourrait bien être parmi nous pendant quelques années encore.