Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW M3 2001-2006 : occasion

BMW M3 2001-2006 : occasion

Vous magasinez une M3 d'occasion? Ne laissez pas le désir vous obnubiler Par ,

La majorité des propriétaires, la plupart des pilotes de fin de semaine et tout un éventail d’experts automobiles de par le monde vous diront que la dernière génération de la BMW M3 est une des ultimes voitures haute performance de l’ère moderne. Si son prix intimidant et son exclusivité n’ont pas fait de la M3 un modèle d’accessibilité, la dernière génération est aujourd’hui populaire, et plus abordable, en tant que voiture d’occasion.

Photo: BMW

Offerte aux consommateurs canadiens entre 2001 et 2006, la M3 « E46 » prenait la forme d’un coupé ou d’une décapotable à deux portières et à propulsion. La gamme fut lancée en 2001, munie d’un six-cylindres en ligne de 3,2 litres livrant 333 ch et 262 pi-lb de couple. Une boîte manuelle l’accompagnait de série, tandis qu’une boîte manuelle séquentielle sophistiquée (SMG) est apparue sur la liste d’options plus tard.

Cette dernière automatisait en réalité la boîte manuelle de la M3, mettant deux modes d’opération à la disposition du conducteur. Le premier était entièrement automatique, alors que le second était un mode manuel précis à commande électronique qui changeait les rapports à la vitesse de l’éclair, impulsions des gaz incluses.

Alors que la boîte SMG était un petit bijou fort apprécié par beaucoup de conducteurs, on la qualifiait souvent de brusque et maladroite dans bien des situations. De plus, certains puristes diront que la SMG n’a fait qu’informatiser un des aspects les plus gratifiants de la conduite d’une voiture performante : le changement des vitesses. Même si la boîte SMG est en réalité la boîte manuelle de la M3 à laquelle on a greffé quelques pièces supplémentaires, sa fiabilité qui n’a relativement pas fait ses preuves et son système de commande complexe feront probablement grimper les coûts de réparation lors d’une défaillance éventuelle. Vous préférez les boîtes manuelles? Ne vous laissez pas détourner.

L’attirail de la M3 comprenait aussi un climatiseur automatique, une chaîne audio Harmon Kardon, des sièges en cuir électriques et chauffants, un rétroviseur auto-atténuant et une paire de phares au xénon à régulation automatique. Le point fort de la M3 n’est peut-être pas l’espace intérieur ou la fonctionnalité, mais elle était conçue pour briller en matière de luxe et de performances.

Bref, si on est à la recherche d’une voiture divertissante, respectée et légendaire qui compte une communauté internationale de propriétaires satisfaits, la M3 ne déçoit pas… à moins de se retrouver avec un modèle négligé, maltraité, considéré comme perdu ou modifié par le propriétaire et devenu un énorme casse-tête mécanique.

Photo: BMW