Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW Z4 Coupe et M-Coupe 2007

BMW Z4 Coupe et M-Coupe 2007

La vive et la ravissante Par ,

La vive et la ravissante

La Cayman S est l'une des voitures sport dont on jase le plus sur le
BMW ne laissera tout simplement pas Porsche, ou tout autre constructeur, se sauver avec les grands honneurs dans cette catégorie sans avoir d'abord affronté sa nouvelle M-Coupe. (Photo: BMW Canada)
marché actuellement. Pour sûr, on peut la considérer comme un véritable coupé sport, vu qu'elle s'aligne avec des voitures comme la Nissan 350Z, l'Audi TT et la Chrysler Crossfire, mais la raison principale de son engouement est qu'elle a relevé le plaisir de conduire vers de tout nouveaux sommets. On prétend que ce véhicule est tellement bon que même avec un moteur plus petit, et moins de chevaux, il pourrait boucler le circuit de course ultime, le Nurburgring, en Allemagne, en moins de temps qu'une 911 Carrera de production. Comme vous pouvez l'imaginer, une telle concurrence n'en est pas vraiment une si elle permet à Porsche de prendre les grands honneurs dans la catégorie des coupés sport - sans même d'abord être sortie se battre. Voici donc la première concurrente, tant attendue, à arriver depuis l'introduction de la Cayman S l'an dernier, la Z4 Coupe.

Vous auriez pu croire qu'après la Z3 Coupe, BMW aurait saisi la chance d'apposer un toit rigide à sa remplaçante, la Z4, même si le coupé Z3, au look bizarre, fut l'un des véhicules BMW les moins vendus ces dernières années. Mais ils ne l'ont pas fait; ils ont attendu pendant un bon deux ans, ainsi qu'une refonte de milieu de cycle avant de montrer le projet complété. Nous ne pouvons pas dire pourquoi. Ce pourrait être pour de nombreuses raisons. Peut-être que le fait que la Z4 n'ait pas connu le succès escompté par BMW, ou peut-être qu'elle n'était pas certaine qu'un coupé allait être un ajout approprié. Néanmoins, comme dit le vieil adage, vaut mieux tard que jamais, et particulièrement si vous vous sentez devenir aussi à la mode lors de votre arrivée, comme l'est présentement ce véhicule.

En gros, la Z4 Coupe de production est le portrait tout craché du
À peu près la chose la plus proche du prototype Z4 Coupe que nous ayons pu obtenir - la Z4 Coupe 3.0si. (Photo: BMW Canada)
prototype qui fut à son origine, la voiture concept Z4 Coupe; le modèle de couleur argent mât qui fut introduit à Francfort l'an dernier. Le prototype lui-même ne présentait rien de vraiment saisissant, sauf le toit; à la place, il démontrait que BMW était toujours capable de tirer son épingle du jeu dans le domaine de plus en plus rare du tout-à-la-main. Non seulement était-il étonnant à regarder, avec sa peinture mâte et ses roues en alliage foncées, mais son intérieur m'avait tout simplement coupé le souffle. Toutes les surfaces intérieures, critiquées pour leur aspect trop plastique dans le roadster, étaient recouvertes de cuir brun clair, rembourrées, brodées à la main et ornées de motifs. Tout cela a dû demander un oeil expert et un portefeuille garni, mais le travail à la main s'est prolongé jusque dans des petits trucs comme les boutons, les interrupteurs et même les branches du volant, tous faits d'aluminium.

Le prototype ayant généré suffisamment de réactions positives des foules qui se sont massées dans les stands de Francfort, BMW lui a donné le feu vert. Globalement, le Z4 Coupe est un véhicule beaucoup plus beau à regarder que ne l'était l'ancien coupé Z3, en grande partie parce que cette fois, BMW a su créer de bonnes proportions. C'est certain que sa partie arrière ridicule en avait fait la voiture sport la plus pratique de la fin des années '90 et du début des années 2000, mais cela lui donnait quand même un air stupide, traversant la fine ligne entre la voiture sport et le fourgon (ou la bottine de clown). La nouvelle, avec sa ligne de toit aérodynamique, conserve encore certains aspects de ce sens pratique, avec un hayon arrière, mais ses lignes désinvoltes, pas du tout indigestes, coupent davantage dans le côté utilitaire de l'espace de chargement que ne le faisait le hayon quasi-vertical de l'ancienne voiture. Évidemment, quand on la compare au roadster Z4, le coupé est beaucoup plus accommodant, et avec le travail attrayant appliqué à la carrosserie de ce dernier, il devient réellement beau.