Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Après sa camionnette et son VUS, Bollinger présente son modèle châssis-cabine

Au dernier Salon de l’auto de Los Angeles tenu en novembre dernier, l’entreprise Bollinger, basée au Michigan, présentait deux véhicules qui semblaient directement sortis de la série de films Terminator, soit les B1 (VUS) et B2 (camionnette).

Une allure rétro, des capacités post-apocalyptiques, une approche électrique, bref le nécessaire pour attaquer la prochaine décennie… différemment.

Et la compagnie ne compte pas s’arrêter là. Le mois dernier, elle présentait un châssis (E-Chassis) électrique conçu pour les camions de classe 3, ouvrant ainsi la porte à l’univers commercial. Cette semaine, Bollinger revient à la charge avec le B2 Châssis-Cabine, lui aussi destiné au monde commercial.

Si l’on ne traite pas souvent de véhicules commerciaux dans nos pages, on fait ici exception, car avec une plateforme électrique destinée à la chose, cela pourrait transformer le visage du transport à moyen et à long terme. Ça, ça touche tout le monde.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Bollinger B2CC, trois quarts arrière
Photo : Bolllinger
Bollinger B2CC, trois quarts arrière

Le B2 Châssis-Cabine (B2CC) est, bien évidemment, basé sur la camionnette électrique B2, utilisant le E-Chassis susmentionné. Il est livrable avec une cabine à deux ou à quatre portes et offre différentes longueurs d’empattement pour s’adapter à des constructions à usages divers. Dans les photos fournies par l’entreprise, nous pouvons voir certaines des possibilités que Bollinger envisage pour son B2CC, comme un camion-caisse, un camion d’entrepreneur, une camionnette à benne ou une dépanneuse.

Bollinger indique également qu’il pourrait être utilisé dans les flottes municipales, par les intervenants d’urgence, pour diverses applications militaires non tactiques ou par quantité de plus petites entreprises de plomberies, d’électriciens ou de paysagistes.

Bollinger B2CC, avec silhouette
Photo : Bollinger
Bollinger B2CC, avec silhouette

Quelle que soit la vocation qu’il sera appelé à prendre, le B2CC est équipé d’une batterie de 120 kilowatts-heures et de deux moteurs électriques assurant la traction intégrale. Sa charge utile est de 5000 livres. Il est aussi doté d’une suspension hydropneumatique robuste qui peut se mettre à niveau automatiquement et offrir différentes hauteurs pour la conduite. Son autonomie et ses capacités de conduite électrique dépendront bien sûr de la construction du camion. Selon Bollinger, le B2CC sera mis à la disposition des équipementiers commerciaux à la fin de l’année prochaine.

Il est à noter que sur son site, Bollinger mentionne qu’elle va d’abord prioriser la production pour le marché des États-Unis, mais qu’elle planifie par la suite répondre à la demande d’autres marchés.

Bollinger B2CC, trois quarts arrière
Photo : Bollinger
Bollinger B2CC, trois quarts arrière
Bollinger B2CC, arrière
Photo : Bollinger
Bollinger B2CC, arrière
Bollinger B2CC, cabine double
Photo : Bollinger
Bollinger B2CC, cabine double
Bollinger B2CC, avec boite
Photo : Bollinger
Bollinger B2CC, avec boite
Bollinger B2CC, avec échelle
Photo : Bollinger
Bollinger B2CC, avec échelle
Bollinger B2CC, avec équipement de remorque
Photo : Bollinger
Bollinger B2CC, avec équipement de remorque