Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Chevrolet Corvette ZR1 proposerait 850 chevaux

Jamais la Corvette n’aura proposé autant de puissance. Les prochaines versions attendues du modèle n’exigeront pas un conducteur, mais bien un dompteur Le chroniqueur auto: , mis à jour:

L’arrivée de la Corvette ZR1 est en préparation et va venir en rajouter en regard de la prochaine variante fort attendue, la Z06. En effet, selon le site Muscle Cars & Trucks, qui affirme tenir son information de « sources sûres », la ZR1 va proposer une cavalerie de 850 chevaux.

Selon l’information qui circule, la version profiterait d’une variante biturbo du moteur V8 de 5,5 litres de la livrée Z06. Cette dernière va proposer 670 chevaux. C’est l’ajout des turbos qui va pousser l’orgie à 850 forces. La seule boîte de vitesses offerte serait l’unité à double embrayage à huit rapports qui équipe déjà le modèle de base.

La version ZR1 de la Chevrolet Corvette va revêtir, sans surprise, une robe au style encore plus agressif. Entre autres, on verrait des sorties centrales à la hauteur de l’échappement, ce qui ajoute toujours à l’allure d’un modèle. Les jantes porteraient un design singulier et des pneus Michelin Pilot Sport 4S seraient de série. Un ensemble de performance permettrait de les remplacer par des Michelin Pilot Sport Cup 2R.

Un ensemble de performance sur un modèle déjà axé sur la performance, ça fait toujours rigoler. Enfin…

Toujours selon la publication qui lance la nouvelle, la livrée ZR1 ferait ses débuts pour 2025 ou 2026, ce qui est encore loin. Avec tous les retards que l’on vit à travers l’industrie, il ne faut plus s’étonner de rien.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

La Chevrolet Corvette Z06 2023, arrière
Photo : Chevrolet
La Chevrolet Corvette Z06 2023, arrière

Ainsi, on aura la version Z06 bien avant, mais aussi la déclinaison hybride qui porterait le nom de E-Ray. Dans son cas, elle mettrait à profit le V8 de 6,2 litres de la version régulière, mais évidemment, un moteur électrique lui serait jumelé pour plus de puissance, mais aussi une traction à l’avant pour appuyer celle déjà présente à l’arrière. La première Corvette à rouage intégral offrirait entre 600 et 650 chevaux.

Quant à la version tout électrique, on verra bien pour ce qui est de sa date d’arrivée sur le marché. On peut spéculer qu’elle fait partie de tous les modèles électriques promis pour 2025 par General Motors.

Enfin, nous aurions aussi droit à une Corvette encore plus puissante, la Zora. Elle marierait le moteur de la ZR1 au groupe motopropulseur hybride de la E-Ray, le tout pour une capacité de plus de 1000 chevaux. Encore une fois, on parle de 2025.

Il va y avoir de la Corvette à se mettre sous la dent au cours des prochaines années.

En terminant, un petit cours d’histoire sur le nom Zora. Il fait référence à Zora Arkus-Duntov, un ingénieur qui s’est rapidement joint à Chevrolet après avoir vu la Corvette être présentée en 1953. Il a ensuite été au cœur de son évolution, notamment de son virage vers la sportivité et la performance. Même s’il n’a pas créé la Corvette, on fait souvent référence à lui comme le « père de la Corvette » en raison de son importance dans son histoire.

C’est un beau geste celui de lui rendre hommage avec une version de très haute performance portant son nom, lui qui a poussé la marque à embrasser l’image de performance pour cette voiture.