Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler propose une nouvelle formule de financement!

Chrysler propose une nouvelle formule de financement!

Par ,

Chrysler Canada a présenté aujourd’hui une nouvelle formule de financement qu’elle offrira à compter du 1er septembre 2010 pour ses produits. Baptisé « Choix du client », cette formule permettra au consommateur d’avoir accès à un véhicule avec des conditions similaires à celles d’un programme de location à long terme : des mensualités réduites et la possibilité de remettre le véhicule à la fin de la période de financement.

Ce programme que Chrysler Canada proposera en collaboration avec la Banque TD offrira des termes de 36, 48 et 60 mois. La banque établira une valeur de reprise garantie basée sur le Black Book et liée à des termes spécifiques (kilométrage maximal, état du véhicule, etc.), à la façon d’un programme traditionnel de location à long terme. Puis, à la fin de la période de financement, le consommateur aura le choix de « revendre » le véhicule à cette institution financière, ou de le conserver en lui versant la valeur résiduelle établie par contrat.

Photo: Thinkstock

« Le programme Choix du client offre plusieurs avantages d’une location à long terme, comme la possibilité de remettre le véhicule à la fin de la période de financement, en plus d’offrir l’avantage d’être propriétaire le véhicule », affirme le président et chef de la direction de Chrysler Canada, Reid Bigland.

« La nuance est justement là : le consommateur devient propriétaire du véhicule qu’il finance et, malgré tout, il peut choisir de le remettre à la fin du terme de financement », nous a expliqué la porte-parole de Chrysler Canada, Mme Mary Gauthier.

Cette formule de financement, qui constitue une alternative aux locations à long terme traditionnelles, devrait s’avérer utile pour Chrysler et attirer de nouveaux clients dans ses concessions. Elle pourrait également séduire d’autres fabricants. Après tout, selon Dave Buckingham, vice-président Ventes de Chrysler Canada, « plus de 95% des ventes de véhicules au Canada nécessite une forme de financement ».