Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

CODA: une nouvelle étoile verte

CODA: une nouvelle étoile verte

Par ,

LOS ANGELES, Californie – Les périodes d'attente duraient plus longtemps que les essais pour les journalistes venus tester différents véhicules écolos dans le cadre du Salon de l'auto de Los Angeles 2011. Fait étonnant, au moins deux fois plus de personnes patientaient ici que dans la file pour le dîner gratuit chez Cadillac.

CODA: une nouvelle étoile verte
Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com

J'avais déjà conduit la plupart de ces modèles grâce à des lancements médiatiques et autres événements spéciaux tenus plus tôt dans l'année. Par contre, je tenais à découvrir plus en profondeur la nouvelle berline entièrement électrique appelée CODA, distribuée par une compagnie californienne trouvant ses racines en Extrême-Orient.

Dérivée de la berline intermédiaire Saibao, la CODA est fabriquée à Harbin, en Chine, par le groupe automobile Harbin HF (Hafei), avant d'être expédiée aux États-Unis pour l'assemblage final.

CODA Holdings, une entreprise privée basée à Los Angeles, se spécialise dans la production de véhicules électriques à basse vitesse et à circulation limitée pour le gouvernement. Ayant bénéficié d'un investissement privé totalisant 300 millions $US, CODA a commencé à développer un modèle électrique abordable, destiné au grand public et offrant une autonomie largement supérieure à n'importe quel autre véhicule électrique présentement disponible sur le marché.

Après plusieurs faux départs, la firme a annoncé au Salon de l'auto de Los Angeles que la production de sa berline éponyme avait débuté, et ce, en vue d'une commercialisation en 2012.

Le prix de base s'élève à 39 000 $US, mais un crédit d'impôt fédéral de 7500 $ et un rabais californien de 2500 $ le rendent plus facile à avaler.

Le chef de la direction de CODA, Phil Murtaugh, un ancien président du conseil d'administration de GM en Chine, a déclaré que la compagnie s'engage à réduire les coûts et à refiler les économies aux clients. CODA espère vendre 14 000 unités aux États-Unis et, éventuellement, distribuer sa voiture à la grandeur de la planète.

Côté design, la CODA séduit autant qu'une Nissan Sentra vieille de 15 ans. En fait, rarement voit-on une automobile aussi sobre de nos jours. Aucun élément accrocheur ni aucun artifice ne permettent de deviner qu'il s'agit de la toute dernière voiture électrique sur le marché.

Évidemment, l'action se passe sous la carrosserie, où le groupe motopropulseur utilise une batterie au lithium-ion de 36 kWh se rechargeant deux fois plus vite que celle de la Nissan LEAF et procurant une autonomie de 240 kilomètres avec une pleine charge. La CODA l'emporte aussi au niveau de la puissance (134 chevaux) et du couple (221 livres-pied).

CODA: une nouvelle étoile verte
Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com