Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Concept: Dodge Hornet 2006

Concept: Dodge Hornet 2006

À Genève, le prototype Hornet attirera la foule à l'aire d'exposition de Dodge Par ,

À Genève, le prototype Hornet attirera la foule à l'aire d'exposition de Dodge

Jusqu'ici en 2006, le Groupe Chrysler (Dodge en particulier) a multiplié les lancements. Tout a commencé en lion au Salon international de l'auto de
Dodge arrive au Salon de l'auto de Genève avec le prototype Hornet. (Photo: DaimlerChrysler Canada)
Détroit avec l'ahurissant prototype Challenger, la puissante Charger SRT-8 SuperBee et le nouveau modèle d'entrée de gamme, la Caliber. Comme si ce n'était pas assez, Dodge a volé la vedette à Chicago en introduisant trois nouveaux véhicules: le VUS intermédiaire Nitro, la Caliber SRT4 de 300 chevaux et la pratique camionnette Rampage.

Après avoir conquis l'Amérique, Dodge se concentre maintenant sur l'Europe, où seront bientôt présentés pour la première fois le Nitro et la Caliber... ainsi que ce nouveau prototype sous-compact baptisé Hornet.

DaimlerChrysler est impatiente de prendre l'Europe d'assaut - et ensuite les autres marchés voisins. C'est pourquoi elle tient à proposer des
On dirait une MINI croisée avec une Scion xB. Qu'en pensez-vous? (Photo: DaimlerChrysler Canada)
véhicules qui sont audacieux, voire expérimentaux. Un bon exemple est le prototype Chrysler Akino qui, mis à part sa calandre, a bien peu de choses en commun avec les autres produits de la compagnie. La Hornet joue le même rôle pour Dodge. Ses dimensions extérieures la placent directement dans le segment des voitures sous-compactes, aux côtés des Toyota Yaris et Chevrolet Aveo. Toutefois, l'approche est différente; la Hornet n'est pas un hatchback typique. On dirait une MINI croisée avec une Scion xB, ce qui devrait plaire à tous les jeunes conducteurs de la planète.
Des détails comme les feux arrière à DEL feront un tabac parmi les amateurs de voitures sport compactes. (Photo: DaimlerChrysler Canada)
Étant donné qu'elle n'a aucune expérience dans ce créneau (du moins dans l'ère moderne), j'imagine que Dodge s'est permise de transformer la Hornet en un exercice de design à l'état pur. Ceci dit, le résultat obtenu démontre que ses stylistes ont trouvé un bon tuyau. Tout comme l'Akino, la Hornet se veut minuscule, mais son look est caractéristique de Dodge et typiquement américain. Elle a ce regard intimidant et frondeur, à l'image du Ram, et sa calandre nouveau genre rappelle instantanément le Nitro et la Caliber. Vue de l'arrière, les ressemblances sont moins évidentes (en fait, ôtez les bandes à la Viper et il n'y en a plus du tout), mais comme c'est le cas de la majorité des véhicules, les plus grands traits distinctifs demeurent à l'avant.

Un modèle radical? Voyez les lignes droites et le hayon à la verticale. (Photo: DaimlerChrysler Canada)
Puisqu'elle allait présenter un modèle radical à un public relativement nouveau, Dodge a sagement adapté le style de la Hornet aux goûts des Européens. La première équipe de design, menée par Mark Moushegian, s'est inspirée des voitures de rallye Super 1600 et du créneau sport compact. Les ailes surdimensionnées de la Hornet lui donnent une allure musclée, tout comme le refroidisseur visible et l'écope de capot laissent transparaîtrent la puissance du moteur. Dodge a pensé aux mordus de tuning en incluant le genre de pièces et d'accessoires pour lesquels les jeunes dépensent habituellement des milliers de dollars, par exemple des étriers de freins peints en or et des jantes en alliage de 19 pouces au design unique. Toutes les vitres ainsi que le grand toit panoramique ont reçu une teinte «Blue View», comme des lunettes fumées, tandis que les panneaux de carrosserie sont recouverts d'une jolie peinture Gris Béryllium et desdites bandes contrastantes à la Viper.