Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Concept Peugeot 907 2004

Concept Peugeot 907 2004

Une silhouette classique, une âme radicalement moderne Par ,

Une silhouette classique, une âme radicalement moderne

Mazda5, Ford Focus, Audi A4, BMW Série 3, Hyundai Sonata; chacun de ces modèles a l'étoffe qu'il faut pour voler la vedette lors d'un prestigieux salon de l'automobile. Pour leurs manufacturiers, le Mondial de l'auto de Paris 2005 est un événement en or pour montrer au monde entier ce qui défilera sur nos routes dans les mois à venir. Mais s'il y a une voiture qui doit faire la barbe à toutes les prétendantes cette année, c'est la Peugeot 907, un concept doté d'un V12 de six litres et décrit comme une super voiture "classique moderne". C'est la réponse du constructeur français à la vague récente de super voitures qui a balayé l'industrie, la dernière étant la Mercedes-McLaren SLR à moteur avant. Or, il est plus que possible que cette Peugeot soit l'attraction la plus convoitée lors de cette édition du salon de Paris.

Contrairement aux précédents concepts de super voitures créés par la compagnie, tels que la Proxima, la Oxia et la Quasar à la fin des années 1980 ainsi que la 4002 en forme de coccinelle de l'année dernière, la 907 est un véhicule à moteur avant et à propulsion, un design comme on n'en voit pas souvent. Cette super voiture à deux places pourrait presque s'inscrire dans la catégorie des grandes voitures de tourisme, mais elle est trop rapide, trop légère et trop sportive pour être considérée parmi de communs modèles. Semblant illustrer le passage du 21e au 22e siècle, elle fait 4,37 mètres de long, 1,88 mètre de large et 1,21 mètre de haut, tout en possédant un empattement relativement long de 2,50 mètres.

Toute "super" voiture voulant mériter son titre, c'est-à-dire les Aston Martin, Corvette, Viper, Jaguar de Type-E, Nissan Z, Ferrari 575 M ou 250 Testarossa de ce monde, doit posséder un long nez afin d'équilibrer son poids. Il revient toujours à l'équipe de designers de trouver un style qui correspond bien aux implications physiques de la voiture. Le nouveau faciès introduit par la berline 407 de Peugeot a été repris sur la 907: une prise d'air massive ressemblant à une bouche au bas du pare-chocs, des phares de félin qui s'étirent jusqu'aux ailes des roues de même qu'un grand ornement sur le surplomb du capot.

Bien que ces particularités fassent toutes partie de la 907, l'intégration de chacune est profondément unique. Le coin des phares pointe vers le haut, créant une ligne descendante du rebord des ailes au centre du capot. La forme de ce dernier est quelque peu parabolique ou si vous préférez "musclée", rappelant ainsi les grandes voitures de course. Entre le long capot et le derrière de la 907 se trouve une ligne de caisse très archée. En fait, le toit (en verre) est le prolongement du pare-brise. L'habitacle, reculé aussi loin que possible, est tronqué vers l'arrière où pointent les portes et les ailes de roues arrière. Des sorties d'air et des conduits d'échappement en périphérie des ailes de roues avant contribuent aussi à donner à la Peugeot une allure qui rappelle les super voitures gracieuses des années 1940 et 1950.