Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Coussins gonflables : 12,3 millions de véhicules touchés par une enquête

On a souvent fait état des problèmes reliés aux coussins gonflables Takata. Cette fois, l’entreprise maudite n’est pas en cause, mais de nouveaux cas de problèmes reliés à des coussins gonflables font l’objet d’une enquête de la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration).

L’organisme s’intéresse en fait au dossier de 12,3 millions de véhicules qui seraient équipés de coussins défectueux qui risquent de ne pas se déployer en cas d’accident. Ce problème serait responsable du décès de huit personnes, selon l’agence Associated Press.

La NHTSA a publié mardi sur son site web qu’elle examinait des coussins produits par l’entreprise TRW Automotive Holdings Corp qui est aujourd’hui une filiale du groupe ZF Friedrichshafen. C’est un problème électrique (une surcharge quelconque) qui serait à l’origine du problème qui empêcherait le déploiement du dispositif de sécurité. La tension de la ceinture de sécurité, qui augmente normalement lors d’un impact, ne réagirait pas en conséquence.

Photo : D.Boshouwers

Quant aux véhicules touchés, on parle de modèles appartenant aux entreprises suivantes : FCA (Fiat Chrysler Automobiles), Honda, Hyundai, Kia, Mitsubishi et Toyota. Les années des modèles touchés vont de 2010 à 2019.

La NHTSA a commencé à examiner la chose en 2018, mais de récentes informations à propos de quatre décès à bord de véhicules Hyundai/Kia, trois à l’intérieur de produits FCA et un autre dans une Toyota Corolla ont forcé le groupe à pousser l’analyse plus loin, notamment du côté ingénierie.

De son côté, FCA avait rappelé 1,4 million de véhicules en lien avec ce défaut en 2016. La NHTSA n’a pas découvert d’autres problèmes avec les coussins qui équipent les voitures de ce constructeur depuis.

Bref, un dossier mystérieux que nous allons suivre de près au cours des prochaines semaines et mois.

Photo : V.Aubé