Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Deux Porsche, Deux Tony, et un trip... sécuritaire

Deux Porsche, Deux Tony, et un trip... sécuritaire

Par ,

« Laisse-la se détendre dans le virage – utilise toute la piste – donne doucement du gaz – garde la droite – parallèle au mur – TOURNE – vise le point de corde – pleins gaz – vers le cône maintenant – freine fort – tourne – point de corde – gaz – parfait! »

Photo: Rob Rothwell/Auto123.com

Voilà les paroles d’un gentleman écossais raffiné assis à mes côtés dans une Porsche Cayman R 2012 lorsque je faisais de mon mieux pour l’impressionner avec mes talents rudimentaires de pilote. Les 330 chevaux de ma machine allemande Péridot métallique assaillaient le circuit routier de Mission Raceway, en banlieue de Vancouver, en Colombie-Britannique.

À mes côtés, donc, vêtu d’un pantalon blanc et d’une chemise de golf blanche s’agençant parfaitement avec ses cheveux blancs comme neige, nul autre que Tony Morris Sr, ancien pilote automobile de grand renom et à grand succès. Tony est arrivé d’Écosse dans les années 70 pour devenir une légende du sport automobile de la région. Il s’est taillé une réputation de suavité, à la fois derrière le volant et dans le domaine de la vente et du marketing de pneus, où son sens aigu des affaires n’avait d’égale que sa prouesse au volant.

Ces jours-ci, Tony baigne toujours dans le monde du sport automobile en tant que représentant de Porsche Motor Cars of North America. Il a nourri la passion de la course chez son fils, Tony Morris Jr, qui devint lui-même champion. Il est aujourd’hui copropriétaire et président de Morrisport Advanced Driving Incorporated (www.morrisport.com).

J’ai passé une journée au Mission Raceway dans le cadre d’une entente de coopération entre les deux Tony et Porsche Motor Cars, en conjonction avec Morrisport Advanced Driving.

L’objectif avait deux volets : montrer à un vieux schnock comme moi comment piloter une machine haute performance sur un circuit routier (comme si on pouvait y arriver en un jour!) et me donner l’occasion de constater les réelles capacités de deux produits Porsche exceptionnels en rafale sans défier la loi ni perdre mon permis. Un rêve, vous dites?!

D’abord, les voitures. J’ai mentionné la Cayman R; il s’agit d’une version haute performance des déjà très compétentes Cayman et Cayman S. La R est plus légère, plus svelte et plus musclée que ses sœurs un brin plus dociles. Elle comprend de véritables sièges de course qui vous étreignent plus férocement qu’une matante en manque d’affection. Avec une vitesse de pointe de 282 km/h, elle est destinée à la compétition… la vraie compétition.

Photo: Rob Rothwell/Auto123.com